Lobby du tabac : des dépenses record en 2013

Le 1er septembre 2016, Lobbyfacts.eu a publié une infographie concernant les dépenses de lobbying réalisées ces dernières années par les cigarettiers.

biginfotobacco_correctedCes opérations financières par les industriels du tabac ont représenté un peu plus de 8,4 millions d’euros en 2013, l’année où la directive sur les produits du tabac (TPD) a été révisée par les trois piliers de l’UE que sont le Parlement, le Conseil et la Commission. Parmi les douze acteurs qui ont fait pression sur les membres de ces différents pouvoirs, on distingue tout particulièrement Philip Morris International (PMI), à l’origine d’environ 60% des dépenses de lobbying en 2013. C’est un secret de polichinelle que la firme américaine a fait pression sur les députés européens et des fonctionnaires de la Commission pour modifier ou retarder la révision de la TPD.

Mécaniquement, la baisse des dépenses de PMI l’année suivante a fait diminuer les dépenses globales des cigarettiers en matière de lobbying, qui ont atteint environ 5,2 millions d’euros en 2014. PMI, British American Tobacco et d’autres firmes ont contesté la TPD devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

PMI a de nouveau mis la pression sur des fonctionnaires de la Commission en 2015, année où l’organe suprême a réexaminé son accord existant avec le cigarettier pour lutter contre le problème du commerce illicite des produits du tabac.

 

  • Camé Leon

    il y a des regle sur le finnacement des campagnes électorales mais pas sur la corruption de fonctionnaire…je veux dire loobying

  • thierry regine

    tous des pourris

    • vaporama

      Pas si simple. Ils se battent contre la TPD en Europe, contre la FDA aux US, ils militent aussi de plus en plus pour les produits alternatifs qui ont l’avantage, à leurs yeux, d’être à la fois moins dangereux … et vraisemblablement rentables à terme. Avec les mêmes ennemis (législateurs idéologues qui se trompent de cible) le monde de la vape pourrait trouver de l’aide chez Big T. Les lignes bougent, les discours aussi comme on l’a vu au GFN. Quand les gens se parlent, ils trouvent des terrains d’entente. L’OMS ne veut parler à personne. Vive la démocracie.

      • Starlyte

        Donc, vive la démocratie, et laissez vapoter ceux qui veulent, non?

  • Starlyte

    Je peut mème pas imaginer comment ils peuvent justifier le vente des cigarettes, comme il n’y a plus de doute sur le mal qui ils font aux gens. Et encore ils se plaignent par rapport aux restrictions faites contre ce produit toxique! Et je ne parle mème pas des moyens que ces “tueurs” utilisent pour arriver a leurs fins…