Etude sur l’adoption de l’e-cigarette par les malades du cancer

La présentation d’un document de recherche sur l’adoption de l’e-cigarette par les malades du cancer a été vivement critiquée aux Etats unis. Ce document a permis de relancer le débat houleux sur la question de l’e-cigarette en tant que méthode de réduction de risques pour le fumeur, rapporte un article de Reuters.

L’ecig inefficace chez les patients atteint d’un cancer

Une étude américaine remettrait en cause l'efficacité de l'e-cigarette chez des patients atteints d'un cancer.

Une étude américaine remettrait en cause l’efficacité de l’e-cigarette chez des patients atteints d’un cancer.

D’après une étude menée par des scientifiques, l’adoption de la cigarette électronique par des malades du cancer (cancer lié au tabac) ne limiterait pas pour autant la dépendance à la nicotine. Ces malades seraient autant enclins à la récidive que ceux n’ayant pas adoptée l’e-cigarette. Dans un article de la revue American Cancer Society, ces chercheurs ont déclaré avoir des doutes quant à l’usage de l’e-cigarette comme méthode de réduction de risques pour le fumeur.

Par ailleurs, cette conclusion n’a pas fait l’unanimité auprès des spécialistes de la question. Des chercheurs en toxicomanie ont tout d’abord critiqué les critères de sélection des patients, avant d’insister sur le manque de preuves scientifiques sur le long le terme.

Des conclusions non justifiées

Dans le même sillage, Peter Hajek (directeur de l’unité de recherche sur la dépendance tabagique à Queen Mary à l’université de Londres) a déclaré que les données de cette étude ne justifiaient pas les conclusions. Selon lui, les auteurs de la recherche ont exclu les fumeurs ayant arrêtés de fumer après avoir adopté l’e-cigarette, pour s’intéresser uniquement aux fumeurs n’ayant pas réussis à se défaire de la cigarette, bien qu’ayant adopté le vapotage. Il rajoutera que la récidive des fumeurs serait en réalité due à une forte dépendance à la nicotine, et que les chercheurs n’avaient pas suffisamment évalué les apports de la cigarette électronique dans leur étude.


Via Reuters et Eurek Alert

Review Author:Review Date:
  • Titan

    “Ces malades seraient enclins à la récidive que ceux n’ayant pas adoptée l’e-cigarette.”

    Désolé Ghyslain, je pige pô bien la phrase. i manquerait pas un “autant” quelque part?
    De tte façon, je ne crois pas qu’un cancéreux du tabac puisse espérer “guérir” avec la E-Cig. Je ne sais pas si lâcher la Pomme cannelle en 18mg pour retourner à la MBO est déterminant en terme de délai par rapport à l’issue … Baser une étude là-dessus sans y inclure la dimension “facteur humain”, avec tout ce que ça peut comporter en éléments subjectifs (défaitisme, fatalisme, avis personnel du malade, appréciation erronée etc…) serait une perte de temps. Je ne suis pas spécialiste, mais j’irais jusqu’à me demander en quoi une étude sur le fait que les malades déclarés se retournent au final vers la vraie clope serait utile en terme de comparaison de “méthode de réduction de risques pour le fumeur”. Il me semble qu’objectivement, il est trop tard pour parler de “réduction de risque” pour quelqu’un qui est déjà malade. Ou alors, j’ai rien compris au but de cette étude ….

  • guitou34

    En fait, si on est sorti du tabac sans aide médicale, ça compte pas pour les stats. Sont gonflés quand même.

  • Tony Fiant

    On additionne des poires et des pommes.
    Déjà, la vape ne va certes pas guérir le cancer mais pourrait prolonger un peu l’espérance de vie d’un cancéreux encore fumeur.
    Ensuite, je ne vois pas pourquoi l’addiction à la nicotine ou le retour au tabac serait plus importants chez un cancéreux.
    En bref, une etude qui mélange les genres avec une conclusion erronée.
    Exemple : 3 personnes arrivent à l’hôtel, il ne reste qu’une chambre, elles décident de la partager, la réception leur dit que la chambre coûte 30 euros, ils paient donc chacun 10 euros.
    Ils s’installent, la reception se rend compte que la chambre ne coûte que 25 euros, elle appelle le groom et lui donne 5 euros à rembourser. Chemin faisant, le groom, peu honnête, se dit que 5 n’est pas divisible par 3, il décide de garder 2 euros et rend 3 euros aux voyageurs.
    Chaque voyageur récupère donc chacun un euro donc chacun a payé 10-1 soit 9 euros. A eux trois, ils ont payé 3×9 soit 27 euros.
    Le groom a gardé les deux euros dans sa poche.
    27 plus 2, cela fait 29 euros.
    Mais où est donc passé le 30eme euro ?

    • Céline Djibaoui

      J’avoue avoir mis une bonne minute avant de comprendre qu’il n’y avait pas lieu de chercher ce dernier euro.

    • Patricia

      La chambre ne coute pas 30 euros, mais 25.
      le groom a pris 2 euros.
      ce n’est pas 27 plus 2 qu’il faut calculer mais 27 moins 2, qui font bien 25.
      Pour en revenir à cette étude, le fait de sélectionner d’emblée les vapoteurs qui n’ont pas réussi à se sevrer du tabac complètement fausse les données à la base, c’est évident. Une étude similaire portant sur la population totale des vapoteurs aurait montré complètement autre chose.
      D’autre part, le problème du cancer, c’est sa récidive, et la survenue de tumeurs secondaires, les métastases. C’est là que l’arret du tabac importe pour le malade, en diminuant le facteur de risque tabagisme, on espère faire baisser le risque de survenue de récidive.
      Un fumeur qui a stoppé complètement et qui vape aurait donné un résultat positif à l’étude : le facteur de risque est bien supprimé.
      Séléctionner d’emblée ceux qui n’ont pas stoppé montre bien sur que le facteur est encore là.
      c’est valable quelque soit la méthode utilisée pour le sevrage ça : si le malade n’a pas réussi à se sevrer, que ce soit sans rien, avec patch, avec gomme ou avec la vape…il n’a pas réussi.
      Je ne vois pas du tout l’intéret de cette étude.

      • Tony Fiant

        Mauvaise réponse, tu additionnes des pommes et des poires : ce que les voyageurs ont payé moins ce que le groom a gardé.
        Sachant que cette devinette est plus efficace quand posée verbalement, moins de repères, la bonne réponse est :
        Il y a 3 euros ds la chambre, 2 dans la poche du groom et 25 ds la reception soit 30.
        Probleme mal posé : conclusion erronée 🙂

        • Patricia

          C’est bien ce que je dis, les clients ont payé 27, tout ce passe comme si ils avaient donné 2 euros au groom ( sauf qu’il ne leur à rien demandé). 27 € payés moins 2 euros de pourboire = 25 €Prix de la chambre.
          le piège n’est pas pomme ou poire, ce sont bien des euros, le piège est dans la question : 27 + 2 font 29 alors que c’est 27 – 2 qu’il faut compter. Le piège c’est de dire “plus” c’est ce plus qui est mal posé, d’ou la solution impossible.

          • Tony Fiant

            Ils ont payé 27, vraiment 27, si c’est comme si ils avaient donné 2 euros au groom, cela ferait 29.
            En fait, ce qui est amusant est que tu n’es pas tombé dans le piège classique mais tu en as créé un autre 🙂
            Ne cherches pas une solution, il n’y en a pas, c’est simplement le problème qui est mal posé.
            Bonne salade de fruits 🙂

          • Patricia

            Non 27 payés DONT 2 au groom

          • Céline Djibaoui

            En l’occurence elle a raison, elle dit qu’ils ont payé 27 et que tout se passe comme si ils avaient donné 2e au groom.
            Tu repars la dessus en réitérant l’erreur de l’énoncé en ajoutant les 2e du groom au 27. C’est pas pour jouer les arbitres à la con mais bon, elle a créé aucun piège son raisonnement est cohérent et juste.

          • Patricia

            lol, toi au moins tu me comprends ( moi c’est pas sur que j’ai tout bien compris ce que tu dis là, mais le cœur y est )

          • Céline Djibaoui

            Ben pour faire simple ce que je dis c’est :
            L’énonce est faux, si on veut retrouver le prix de la chambre il faut prendre soit :
            27 euros (prix payé par les clients) – les 2 euros du groom = 25euros le prix de la chambre ristourne comprise
            soit :
            27 euros + les trois euros des clients (les 2e du groom étant déjà compris) = 30 le prix initial.

            L’énoncé, lui, demande de retrouver 30, en additionnant au prix payé par les clients (27), la “commission” du groom, alors qu’elle est déjà comprise dans les 27 euros, nous emmenant sur un chiffre batard (29) dont on ne peux rien faire, puisqu’il comprend deux fois la commission du groom.

            Je sais pas si j’ai été vraiment plus clair (l’apéro n’aide pas), bon de toute façon on on aura tous compris que le problème se situe dans l’énoncé qui nous fait chercher un résultat en partant d’un chiffre contenant deux fois les 2 euros du groom.

          • Patricia

            si si, c’est limpide 😀
            Soit on retire deux, soit on ajoute trois, mais de toutes façons, on n’ajoute pas deux.

          • Tony Fiant

            Version apéro : 27 voyageurs, la chambre coûte 1664 euros, la reception rend 51 euros et le groom en garde 33 🙂

          • Céline Djibaoui

            Faut que l’apéro soit assez light, parce que chaques voyageur payant 61,629629629629629… euro, tu risques de perde un certain nombre de gens quand il va falloir expliquer pourquoi la réception en rend 51 et le groom 33 :p

          • Tony Fiant

            Certes mais comme ils sont tous bourrés, personne ne comprend plus rien et tout le monde roupille 🙂

          • Tony Fiant

            Je vous ai compris (prendre une voix tremblotante), je veux juste dire que même faire un calcul, c’est entrer dans une erreur d’approche quand bien même tu arrives au bon résultat.
            Je veux une maison avec 4 murs chacun à angle droit qui forme donc un carré ou un rectangle, donc une vraie maison, pas de piège mais je veux que chaque mur, les quatre donc, possède une fenêtre qui donne sur le sud.
            Possible ?

          • Patricia

            elle est montée sur roulement à billes ou pas ?

          • Tony Fiant

            Non, elle est au pôle nord exactement donc quelle e que soit la direction dans laquelle du regardes à cet endroit, c’est necessaiment vers le sud 🙂

          • Patricia

            j’aime po le froid moi, je te laisse la maison et je prend le chien.

          • Tony Fiant

            IV c’est deux au carré.
            J’ai l’impression que l’on est de plus en plus hors sujet, c’est de ma faute, j’avoue.

          • Patricia

            pffffff
            et vi, c’est ta faute 🙂

          • Patricia

            on est hors sujet, mais c’est surement parce que le sujet ne mérite pas notre attention 😀 Inutile d’y revenir ….

          • Céline Djibaoui

            Tant qu’il y a pas de toit, si tu quatres murs de plus en plus grand avec des fenetres de plus en plus hautes, ca passe.
            Sinon si tu fais trentes pièces c’est plutot simple.

          • Tony Fiant

            J’ai pas tout compris…?
            J’ai donné la réponse au lapin.

          • Céline Djibaoui

            C’était un peu tordu et ca supposais un logistique bizarre pour les murs est et ouest mais techniquement c’est pas impossible (dans l’énoncé tel qu’il est en tout cas).
            Bon puisque tu aime bien les énigmes :
            Un marchand de banane dans le désert a un dromadaire.
            Il a un stock de 3000 bananes.
            Il veut en emmener le plus possible chez le marchand.
            Seulement le marchand est a 1000km, et, inconvénient naturel, le dromadaire doit manger. Il mange une banane à chaques kilomètres qu’il parcourt.
            Le dromadaire n’étant pas un x men, il ne peut porter que 1000 bananes a la fois.
            Avec un trajet optimisé, combien de banane pourra emmener le marchand jusqu’a destination ?

          • Tony Fiant

            533 mais je connaissais deja l’énigme. On comprend vite qu’il faut faire des dépôts intermediaires mais apres, pour optimiser, c’est un peu plus galère a trouver.

          • Tony Fiant

            Non, j’ai rien compris 🙂
            En fait, c’est plus facile quand cela est écrit. Fais le test auprès de quelqu’un mais verbalement, enrobes l’histoire et insistes bien sur le côté logique du paiement et du remboursement.
            Ce qui fait bloquer presque tout le monde n’est pas l’addition ou la soustraction de ce qu’a le groom mais le fait que l’on arrive à 29, juste à un euro de 30. La question où est l’euro manquant crée donc un blocage sur cet unique euro qui disparaît dans un discours qui semble logique.
            Les gens cherchent l’euro sans même vérifier que le pbm est mal posé ou plutôt qu’il n’y a pas de pbm.
            Ce que je voulais dire au lapin, c’est qu’il ne faut même pas faire de calculs, il n’y a pas de probleme, il suffit de visualiser l’argent concret dans chaque endroit.

          • Patricia

            oui oralement tu dois avoir raison, on ne voit pas la même chose avec les oreilles qu’avec les yeux 😀

          • Tony Fiant

            C’est profond ce que tu dis.
            Tu l’as fait exprès ? :)))

          • Patricia

            vi … t’es finaud toi 😀

          • Tony Fiant

            Change de lapin alors :))

          • Patricia

            nan, ça me rappelle ma crétinerie, faut jamais faire l’impasse sur sa crétinerie, sinon elle se venge et te mange tout cru 🙂

  • moi et moi

    si ils ont fait leur recherche sur des personne chez qui la e-cig n’a donner aucun résultat ben c”est normal

    de toute façon la e-cig n’est pas une méthode fiable a 100% , combien j’en connais qui ont essayer la e-cig mais qui n’ont jamais ralentis la cigarette (et ont laisser tomber la e-cig évidement, payer 2 voir 3 fois plus pour la même chose…), la e-cig peut être efficace chez 1 personne (malade ou non) alors que chez une autre non

    quand a dire que la e-cig serais une méthode de réduction de risque…c’est un peut dire n’importe quoi, un vapoteur qui vapote depuis 3 ans (par exemple) mais qui a fumer pendant 15 ans…ba c’est pas 3 année de vapote qui vont lui rendre des poumons tout neuf, les “dégâts” sont la depuis xx années (si y en a qui pense que vapoter va leur rendre leur poumons a l’etat neuf…y sont bien naifs..) , de même pour une personne malade…la e-cig peut aider au “manque” de cigarette mais aideras pas a lutter contre la maladie ni même a rallonger sa durée de vie , quand les dégât sont fait ben ils sont fait et c’est tout

    j’ai connu trois personne décéder d’un cancer, une a eu son cancer 7 ans après avoir arrêter de fumer (20 ans de cigarette avant) décéder en 2 ans , il y a deux ans mon père fumeur pendant 30 ans environ, il a stopper net la clope des l’apparition du cancer et sa santé c’est dégrader en 6 mois avant qu’il ne décède, récemment mon oncle qui a trainer son cancer pendant 8 ans tout en continuant de fumer conclusion : le cancer viens quand il veut, de toute facon ont a tous des cellule cancéreuse en nous , quand il est la ben il est la et c’est pas après l’apparition des dégât qu’un changement aideras (deja que le cancer peut survenir chez toute personne “saine”…)

    après…suivant l’étant de santé de la personne, si il est vraiment grave ben…désoler de dire cela mais moi je suis pour que la personne continu de fumer , de toute facon dans un tel état les chose changerons pas alors autant laisser la personne continuer a vivre le peut qui peut lui rester comme elle le souhaite

    • Patricia

      Tu as raison de le dire, et c’est juste, même si c’est vrai que les vapoteurs, et tout le monde en général, préfèrent ne pas penser à la maladie et la mort.

      Il faut quand même préciser ceci:
      Quand on calcule la diminution de l’espérance de vie avec le tabac, on peut la résumer ainsi :

      Chaque minute passée à fumer, ça sera une minute de vie en moins
      ( les chiffres donnent ce résultat, ce n’est pas juste une jolie phrase).

      Alors en arrêtant de fumer, on compte les minutes de vie qu’on ne perdra plus. On ne répare pas les dégâts, mais quand même on réduit le risque d’une mort précoce.

      De plus, les maladies dues au tabagisme sont aussi les bronchites chroniques, et pour celles là, la vape permet d’anéantir ce risque car elle améliore les états irritatifs. Les maladies cardio-vasculaires aussi pourront être évitées ( si toutefois on n’a pas déjà les vaisseaux sténosés, vaper ne débouchera rien)

      Bien. Tout ceci est statistique.
      Au niveau l’individu, on ne sait jamais ni quand , ni de quoi il mourra. ça peut être dans 50 ans comme dans 3 heures, et c’est valable pour tout le monde ça.

      • moi et moi

        oui c’est vrai mais le fait est que les calcul …ben c’est de la merde lol , dire que fumer moins rallonge la durée de vie (ou l’inverse) c’est des paroles en l’air dsl de dire ça mais c’est le cas , attention je ne dit pas de fumer n’est pas dangereux pour la santé hein mais un exemple parmis x autre …quand jetait ados mes voisin (deja bien âge) fumer comme des pompier… a ce jour le papy de 90 ans je le vois tjr fumer autant et il est tjr vivant (sa femme est décédè a cause de l’age) , si les chiffre était exact le papy devrais pu être en vie depuis longtemps et logiquement les non fumeur vivrais jusqu’a + de 100 ans …entre ce que les chiffre disent et la réalité il y a un gouffre énorme , tout n’est que théorie dans la vie, y compris la vie elle même

        • Patricia

          oui, ces chiffres d’espérance de vie, ça se voit si on étudie toute une population : la moyenne d’age à laquelle on meurt est plus précoce pour le groupe fumeur comparé à la moyenne générale.
          Mais comme c’est une moyenne, il y a un extrème haut et un extrème bas, et personnellement je ne sais pas si je suis du genre longue vie, ou vie courte, ça nul ne le saura jamais.

          Il reste que le tabac, l’alcool, le diabète, l’hypertension, l’obésité et la sédentarité sont des critères qui causent bien plus de maladies que si on ne fume pas, ne boit pas etc… Presque tous mes patients ont deux ou trois de ces problèmes là, et ça leur cause la maladie pour lesquels ils sont hospitalisés. On les soigne, on ne les sauve pas tous. Ils sont atteints plus jeune que les autres, ils sont plus graves ou plus difficiles à soigner, leur organisme en mauvais état résiste moins bien, ils sont fragiles, instables, ils mourront souvent plus tôt, souvent, pas forcément.

          Donc autant limiter ces causes tant qu’on le peut, on y gagnera de mourir à 96 ans avec un Alzheimer si on a échappé à l’AVC à 56 ans ou à l’infarctus à 67 ans…bon c’est un choix qu’on n’a pas de toute façons.

          • Tony Fiant

            Et aprés, tu trouves mes messages déprimants ?
            Allez, je vais chercher une corde apres avoir vidé mon ato 🙁

          • Patricia

            ça raccourcit l’espérance de vie aussi ça 😉

          • Tony Fiant

            Oui mais cela enleve l’incertitude de la cause… quoique tu peux faire un avc en installant la corde dans la serie pas de bol

          • Patricia

            la vie est une maladie mortelle 🙂
            et nous en sommes tous atteints

          • Tony Fiant

            A quand une loi contre l’acharnement thérapeutique ?

          • Patricia

            elle existe, c’est le consentement éclairé ça s’appelle : tout le monde a le droit de refuser un traitement . (enfin pour autant qu’il est capable de raison, ça exclut les enfants, certains malades mentaux et les sujets inconscients )

          • Tony Fiant

            Je connais, c’était plus de l’ironie noire.
            Ceci dit, il faudrait une loi pour ceux qui manquent de lumière…

          • Patricia

            ça , faut voir directement avec l’EDF.

          • Titan

            Et si tu t’éclaires au gaz?
            Ok, j’ai déjà la main sur la porte, crie pô.