Enquête anglaise : l’e-cigarette n’est pas une passerelle vers le tabagisme

Les résultats de l’enquête annuelle sur l’utilisation des drogues chez les jeunes anglais entre 11 et 15 ans vient de paraitre. Elle nous apprend que le tabac est en déclin dans cette population et que les les expérimentateurs de cigarettes électroniques sont fumeurs. Une toute petite proportion l’utilise régulièrement.

Chez les jeunes de 11 à 15 ans, le tabagisme recule plus vite que prévu et l’utilisation de l’e-cigarette est cantonnée aux fumeurs

uk-passerelle-ash

Les chiffres de l’enquête anglaise montrent qu’il n’y a pas de passerelle entre cigarette électronique et tabagisme.

ASH vient de publier les résultats de l’enquête annuelle sur l’utilisation des drogues et notamment du tabac,  chez les jeunes anglais entre 11 et 15 ans. Elle nous apprend que le nombre de jeunes qui expérimentent la cigarette continue de décliner et que très peu d’entre eux utilisent régulièrement la cigarette électronique.

Le taux d’expérimentation de la cigarette traditionnelle par les 11-15 ans enregistre son plus petit score depuis la création de l’enquête en 1982. Il est passé de 22% en 2013 à 18% en 2014 (ce taux s’élevait à 53%  en 1982). Sans surprise, l’enquête révèle que l’expérimentation du tabac croît avec l’âge, ainsi 4% des 11 ans contre 35% des 15 ans s’essayent à fumer.

expérimentation-jeunes

Taux d’expérimentation du tabac chez les jeunes anglais

3% des jeunes fument au moins une fois par semaine, ce qui les place dans la catégorie des fumeurs réguliers. Ce chiffre stable par rapport à 2013 confirme le déclin amorcé depuis 2002, ils étaient alors 10%. Chez les jeunes de 15 ans, la proportion de fumeurs réguliers est de 8%, un chiffre bien en dessous de l’objectif de 12% du gouvernement.

En passant de 10% à 2013 à 5% en 2014, la proportion de fumeurs occasionnels a diminué de moitié.

e-cigarette-use-jeune-uk

Utilisation de la cigarette électronique en fonction du statut tabagique des jeunes anglais entre 11 et 15 ans

L’enquête démontre enfin que l’utilisation de la cigarette électronique est très fortement corrélée au comportement vis à vis du tabac. Parmi les adolescents qui fument régulièrement, 9 sur 10 ont expérimenté la cigarette électronique, contre 1 seul sur 10 chez les jeunes non fumeurs.

La proportion de jeunes de 11 à 15 à utiliser régulièrement le dispositif est de 1%

Tout en souhaitant continuer à surveiller ces données dans le temps, ASH UK conclut :

Il est clair que chez les jeunes l’expérimentation des cigarettes électroniques ne se révèle pas être une passerelle vers le tabagisme.

Ces données anglaises vont dans le même sens que les résultats de l’enquête Paris sans tabac qui avaient amené le Pr Bertrand Dautzenberg à déclarer que la cigarette électronique entre en compétition avec le tabac.

Review Author:Review Date:
  • Progracer

    Les mesures prises ces derniers mois par le gouvernement britannique portent clairement leurs fruits. Si influencés d’habitude par les US, ils semblent être les seuls à combattre le tabac avec des armes efficaces et réalistes … Voilà une nouvelle leçon de pragmatisme à l’anglaise (même si c’est toujours difficile à admettre …).