Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Enfin un journal qui cite les bonnes personnes

Enfin un journal qui cite les bonnes personnes

Le quotidien Sud-ouest donne la parole au Docteur Granger.

Le quotidien Sud-Ouest donne la parole au Docteur Granger, pneumologue au centre hospitalier de Périgueux.

Il y a certains médias qui ont le mérite de ne pas reprendre en boucle le discours véhiculé par le professeur Dautzenberg.

C’est le cas cette semaine du journal Sud-Ouest, qui fait l’écho de l’enquête du docteur Granger et Cornette intitulée “Observation de l’acceptation de la cigarette électronique”.

Bien que limitée par son faible échantillon (100 personnes) et l’absence d’un groupe de contrôle, la conclusion principale de cette étude restait néanmoins assez intéressante pour censer attirer l’attention des médecins et des médias. Or elle n’a été que très rarement citée par la presse française.

Pourtant l’étude qui date de novembre 2012 avait de quoi faire couler de l’encre en concluant que l’usage de la cigarette électronique entraînait de façon significative une forte diminution du tabagisme chez 72% des fumeurs [1].

Selon deux médecins périgourdins, la cigarette électronique est un bienfait

C’est le titre de l’article dans lequel les propos du Docteur Granger, pneumologue au centre hospitalier de Périgueux, me semblent être repris avec justesse. Selon Granger, que l’on pourrait presque positionner malgré lui aux antipodes de Dautzenberg à ce niveau de médiatisation, la cigarette électronique “supprime le danger” pour ceux qui l’utilisent. Que le vapoteur soit accroc à son ecig ce n’est pas son soucis (mais celui des tabacologues), ce qui l’intéresse c’est de voir s’éloigner les risques du tabagisme sur la santé des fumeurs. Une prise de position extrêmement rare pour un médecin français et qui me semble être, en tant que vapoteur et défenseur de la cigarette électronique, une vision très pragmatique.

Fait encore plus marquant pour un journal grand public, aucune conclusion douteuse n’est ajoutée à l’article, du genre “attention l’ANSM recommande de pas l’utiliser” ou encore “la cigarette électronique pousse au tabagisme chez les jeunes“. Un article sur la cigarette électronique sans citer Dautzenberg, sans le rapport foireux de la FDA en 2009, sans alerte sur le risque de tabagisme chez les jeunes et sans anti-gel dans les e-liquides, c’est encore possible !

Bravo à Adrien Vergnolle, l’auteur de cet article et Chef adjoint de la rédaction SUD OUEST.

Pendant ce temps là France2 vient de perdre 500 000 vapoteurs de son audimat

France 2 vient de publier un sujet sur la cigarette électronique dans son journal de 20h, j’ai râté personnellement sa diffusion mais à en lire les réactions sur le web ce n’est pas du journalisme. J’attends encore une vidéo du JT pour faire une mise à jour ici très prochainement. En attendant n’hésitez pas à venir donner vos impressions dans la section des commentaires si jamais vous avez eu la chance de regarder ce grand moment de télé.

Mise à jour : visionner le JT du mardi 5 mars 2013

Références

[1] Observation de l’acceptation de la cigarette électronique, Dr Jacques GRANGER – Comité Départemental des maladies respiratoires de la Dordogne, Dr Brigitte CORNETTE – Centre d’examen de santé de Périgueux, publié le 30 novembre 2012 : https://docs.google.com/document/d/1R93I9PNgUODplREypnzdM-amwnLoDOJCl8Sxbm68ZeE/
Review Author:Review Date:
  • Nagao

    Bonsoir

    j’ai vu le sujet du JT de 20h sur France 2 le 05/03/2013 ainsi que les âneries qui ont été dites, j’ai posté un sujet sur leur forum en attente de validation par un modérateur (en espérant que mon post ne soit pas censure).

    Pour info il a été dit que le propylène glycol est utiliser dans l’antigel o_O

    je les ai informé que le composant principal de l’antigel et L’éthylène glycol ainsi que le seul cas ou le Propylène Glycol est utilise comme antigel c’est pour obtenir un antigel très cher utilisable dans les chambres froides alimentaire, la ou une fuite non détectée ne doit pas contaminer la nourriture.
    Associer antigel et Propylène Glycol sans explication est trompeur.

    • C’est bon je vois ton message sur le site de France 2, très bonne réaction. Le coup de l’acroléine avec la VG était à prévoir aussi, de là á ce que l’enquete de Touraine arrive à determiner la température des atos, … on n’est pas couchés.

  • Nagao