En Ecosse, une “école de vape” pour faire découvrir l’e-cigarette

Constatant que les manifestations habituelles fréquentées par les vapoteurs sont difficilement accessibles aux néophytes, un habitant de Glasgow a organisé un événement d’une journée pensé pour eux.

Une rencontre entre néophytes de la vape, vendeurs et vapoteurs expérimentés

glasgow-school-of-vapeColin Robertson, vapoteur depuis plus d’un an et demi, a organisé un événement consacré à la cigarette électronique d’un genre un peu différent de ceux que nous avons l’habitude d’évoquer sur Ma-cigarette. C’était à Glasgow, en Ecosse, le 3 mai dernier.

Partant du constat que les manifestations habituelles entre vapoteurs n’intéressent que les initiés, l’habitant de Glasgow a voulu organiser quelque chose de différent,  d’accessible aux personnes qui commencent à s’intéresser à la cigarette électronique, qui hésitent à franchir le pas ou qui débutent, une “school of vape” (école de la vape).

Persuadé que c’est dans ce type de rendez-vous qu’ils pourraient trouver de l’information pertinente, Colin Robertson a organisé une rencontre entièrement gratuite pour les néophytes de la vape avec des vendeurs du secteur et des vapoteurs expérimentés.

La NNA, une association britannique dévouée à la cause de la réduction des risques tabagiques à travers les «nouveaux» produits de la nicotine, était également invitée. Elle s’est chargée d’informer les visiteurs sur la cigarette électronique et sur ses propres missions.

A Glasgow, le vapotage est bien accueilli et les services d’aide au sevrage tabagique n’hésitent pas à suggérer l’e-cigarette aux fumeurs comme alternative moins dangereuse au tabac fumé.

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Je plussoie à mégadonf, mais grâââve! 🙂
    Ahhh, si on était moins “content de nous” en France, on pourrait plagier le concept … avant Mai 2016 …! Après on ne pourra plus vapo-luer … ni les jours pairs, ni ceux impairs …

  • Zecat

    C’est il y a 2 ans qu’il aurait fallu adopter cette démarche à la base … mais bon … lorsque tu le proposais, on te répondait qu’il y avait d’autre priorités …