En Écosse le service public d’aide à l’arrêt du tabac propose aussi l’e-cigarette

En Ecosse, un fumeur qui appelle la ligne téléphonique d’aide à l’arrêt du tabac, peut obtenir des informations sur la cigarette électronique et être encouragé à vapoter pour réduire son risque tabagique.

L’e-cigarette moins nocive que le tabac

En Écosse l'e-cigarette est conseillée par le service d'information d'aide à l'arrêt du tabac.

En Écosse l’e-cigarette est conseillée par le service d’information d’aide à l’arrêt du tabac.

Le NHS Greater Glasgow et Clyde Smokefree services est le service public en charge des projets de lutte contre les méfaits du tabac dans la région de Glasgow en Ecosse. Il offre aux fumeurs un soutien pour leur sevrage tabagique et une ligne téléphonique afin de les informer.

Comme tout service de ce type, le NHS de Glasgow propose aux fumeurs les méthodes classiques d’arrêt du tabac : substituts nicotiniques, zyban, champix mais à la différence de nombreux autres, il n’hésite par à parler de la cigarette électronique, donner des informations mesurées et même des conseils. Qu’est ce qu’une cigarette électronique ? Sont elles “sûres” ? Puis je m’en procurer par le biais des services d’aide à l’arrêt du tabac ?

L’antenne écossaise explique que des autorités de santé britanniques ont reconnu que vapoter est moins nocif que continuer à fumer. Elle ajoute que même si ces dispositifs sont très récents, les opinions des experts s’accordent à dire qu’ils présentent des risques largement inférieurs à ceux du tabac.

Le service encourage celles et ceux qui tentent de s’éloigner du tabac en vapotant et rappelle des précautions de sécurité de base, comme garder ces produits hors de portée des enfants et des animaux, acheter uniquement des appareils disposants du marque CE, et de bien suivre les instructions fournies par les fabricants de ces dispositifs.

Une page de questions-réponses très pragmatiques rédigée par une vapoteuse avertie répond aux interrogations habituelles des vapoteurs qui débutent : mon e-cigarette a un goût de brûlé, il n’y a pas assez de vapeur, j’ai mal à la tête, j’ai la bouche sèche, je suis à court de batterie sans arrêt, mon réservoir est devenu opaque  …

En France, Tabac Info Service semble moins bien informé sur le sujet que son homologue britannique. Nous les avions contactés en février dernier et nous avions été très surpris des propos d’un de leurs conseillers. Celui-ci avait notamment affirmé que l’e-cigarette créait plus de dépendance que le tabac et qu’il ne s’agissait pas d’une méthode d’arrêt de la cigarette.

Review Author:Review Date: