En Angleterre et en Écosse, de plus en plus de vapoteurs, de moins en moins de fumeurs.

Les accros à la cigarette sont de moins en moins nombreux au Royaume-Uni. Le taux de fumeurs en Angleterre est en effet passé sous la barre symbolique des 17% (16,9% précisément) en 2015 d’après Public Health England, en Ecosse sous celle des 20%. Selon les experts, cette baisse est essentiellement liée à la popularité du vaporisateur.

L’Angleterre compte désormais deux fois plus d’anciens fumeurs que de fumeurs

draft-publicite-TPD-Royaume-Uni

Le tabagisme est à l’origine de 78.000 décès chaque année au Royaume-Uni

Plus d’un million de personnes ont affirmé qu’elles utilisaient une cigarette électronique dans une optique de sevrage, et environ 700.000 hommes et femmes se sont servis d’un produit de substitution délivrant de la nicotine comme les gommes à mâcher et les patchs. Les prescriptions de ces produits ont pourtant chuté, alors que la vente de cigarettes électroniques a littéralement explosé.

Parmi les 2,5 millions de fumeurs qui ont essayé d’arrêter de fumer, 500 000 ont accompli leur objectif. En Angleterre, il y a désormais deux fois plus d’anciens fumeurs (14,6 millions) que de fumeurs (7,2 millions).

Le Professeur Kevin Fenton rappelle sur le site de la BBC les conséquences de la consommation de tabac au Royaume-Uni. Cette substance provoque selon lui “la mort de plus de 78 000 personnes chaque année”. Pour tenter de limiter ce fléau, les services de santé britanniques organisent tous les ans depuis 2012 la campagne Stoptober. Elle vise à motiver les fumeurs à arrêter en même temps la cigarette durant 28 jours. La cigarette électronique fait pleinement parti du dispositif  comme en témoigne la campagne d’affichage des services d’aide à l’arrêt du tabac à Leicester.

En Écosse, la prévalence tabagique est passée sous les 20%

En Écosse l'e-cigarette est conseillée par le service d'information d'aide à l'arrêt du tabac.Une enquête menée par les services de santé écossais montre que le nombre de vapoteurs en Ecosse a significativement augmenté alors que le taux de fumeurs a sensiblement baissé dans ce pays.

 

Le taux de vapoteurs est passé de 5 à 7% de 2014 à 2015 et ce sont les jeunes adultes qui utilisent le plus ce dispositif dans cette nation britannique. Entre 22% et 26% des personnes âgées de 16 à 34 ans ont déjà expérimenté la cigarette électronique, alors qu’ils ne sont que 4% à 10% des hommes et des femmes de 65 ans et plus à avoir déjà vapotés dans leur vie.

En 2003, le taux de fumeurs s’élevaient à 28% en Ecosse, ce pourcentage est repassé sous la barre des 20% l’an passé. De plus, le nombre cigarettes grillées quotidiennement a diminué en moyenne de 15,3 à 12,6 en 12 ans. En Ecosse, environ 10 000 personnes décèdent chaque année des suites d’une maladie provoquée par le tabagisme.

 

  • Camé Leon

    CQFD