Emirats arabes unis : les achats d’e-cigarette en ligne toujours possibles malgré les interdictions

Bien qu’interdite aux Émirats arabes unis, les utilisateurs de cigarette électronique se fournissent sans difficulté auprès de sites de vente en ligne. Les autorités interpellent l’autorité de régulation des télécoms

Emirats-Arabes-UnisLa vape est interdite aux Emirats Arabes Unis mais ce dispositif demeure facile d’accès, en particulier sur internet. L’Etat fédéral soutient la position de l’OMS concernant la cigarette électronique, qui estime qu’il n’y a pas de preuve attestant de son innocuité. L’interdiction de commercialiser ces dispositifs a été rappelée par le Ministre de la Santé même si une discussion avait eu lieu l’an passé dans le but d’assouplir les règles sur la vente de ces produits.

Le Docteur Wedad Al Maidour responsable des programmes de lutte contre le tabagisme dans ce ministère a demandé à l’autorité de régulation des télécommunications (ART) d’expliquer comment les commerçants ont pu obtenir une licence pour promouvoir et vendre des cigarettes électroniques sur internet. Un porte-parole de l’ART a expliqué que son rôle était de coordonner le blocage des sites dans le cas où ils ne respectent pas la loi. Mais pour l’instant, les résidents des Emirats peuvent continuer à commander des vaporisateurs et des liquides électroniques en ligne.

Ils le font notamment sur Dubai Vapers, une plateforme qui rassemble près de 9 000 vapoteurs. Pour se procurer des produits, ils doivent seulement certifier être âgés d’au moins 21 ans. Aucune loi ne criminalise la vape selon un porte parole de cette boutique qui fournit des cigarettes électroniques aux internautes des émirats mais également dans tout le Moyen-Orient.