Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Du e-liquide bientôt en vente dans un hôpital britannique ?

Du e-liquide bientôt en vente dans un hôpital britannique ?

La nouvelle est à prendre avec beaucoup de précaution. Un fabricant de e-liquide britannique qui distribue la marque TripHammer, affirme avoir reçu un appel téléphonique de l’hôpital Royal Bournemouth General Hospital dans le sud de l’Angleterre. Le groupement d’hôpitaux aurait expliqué à Tim Humphrey, le master mixer des liquides TripHammer, qu’il souhaiterait installer une boutique d’e-cigarette dans leur hôpital de Bournemouth.

Tim Humphrey explique ceci sur Facebook :

L'annonce de Tim Humphrey sur le groupe VapourMax

L’annonce de Tim Humphrey sur le groupe VapourMax

Je viens juste de recevoir un appel du NHS (National Health Service). Ils veulent que j’ouvre une boutique dans l’hôpital de Bournemouth, dans l’optique d’en ouvrir d’autres par la suite. Apparemment ils nous ont observé pendant un certain temps et ont testé tous nos kits et nos liquides qui ont dépassé toutes les autres marques. Cela me fait penser que c’est un grand pas dans la direction des vapoteurs …

Il se pourrait bien sûr que cette annonce ne soit qu’une stratégie marketing bien pensée car, comme le font remarquer certains internautes, l’hôpital n’aurait sans doute pas les moyens de procéder à des tests. Mais Tim Humphrey est aussi le modérateur du groupe VapourMax qui compte aujourd’hui presque 2000 membres. Chacun connaissant le pouvoir des réseaux sociaux dans la vie des images commerciales, mentir serait alors un bien grand risque à prendre pour cet entrepreneur.

Quelques heures plus tard Tim Humphrey précise ses propos :

tim-humphrey-hospital-2Pour faire simple c’est une boutique en ligne pour le personnel qui voudrait acheter des produits chez nous. La vision de l’hôpital est que si le personnel se met à vaper et recommande certaines marques, cela les autorisera aussi à faire de la publicité dans l’hôpital. Ceci représente tout de même un grand pas dans la bonne direction et nous mènera peut être un jour à trouver des boutiques d’e-cigarettes dans les hôpitaux.

Pour le moment l’hôpital n’a pas encore communiqué à ce sujet. Au Royaume-Uni, 11% des fumeurs en 2013 étaient vapoteurs, contre 7% en 2012.

Review Author:Review Date:
  • Tony Fiant

    Outre effectivement l’aspect marketing évident, c’est intéressant mais je crains une levée de boucliers sous le prétexte que si on accepte ce cas, cela va faire jurisprudence.