Désinformation : L’AIDUCE entame des procédures contre certains médias

L'AIDUCE combat les fausses informations relayées par certains médias

L’AIDUCE combat les fausses informations relayées par certains médias

L’AIDUCE et d’autres acteurs défendant la vape s’étaient insurgés des informations erronées qui ont été relayées par les médias, suite à l’étude Japonaise et américaine concernant les taux de formaldéhyde anormalement présents dans la vapeur des cigarettes électroniques.

De nombreux médias, notamment ceux très actifs sur internet, avaient affirmé que l’e-cigarette était beaucoup plus cancérigène que la cigarette traditionnelle. Des titres qui ont fait légitimement peur et qui ont produit un effet boule de neige dans le microcosme du journalisme.

L’AIDUCE a décidé de contacter tous les médias ayant relayé le communiqué incriminé, et deux d’entre eux ont laissé en état les contenus sur leur site, participant à une forme de désinformation caractérisée. Ces deux médias belges « Gojimag » ( RTL.be ) et édition en ligne du « Soir » ont été alertés par l’association à deux reprises mais n’auraient pas réagi.

Deux demandes de procédure au CDJ (Conseil de Déontologie Journalistique) ont ainsi été adressées par l’AIDUCE, pour indiquer l’impact néfaste que présentent ces deux journaux en faisant circuler des informations fausses auprès du grand public. L’association représentant de nombreux vapoteurs a par ailleurs indiqué que cette démarche pourrait être renouvelée à l’avenir, si d’autres informations établies comme fausses étaient diffusées par les médias “au sujet d’un domaine touchant à d’importants enjeux de santé publique”.

Mise à jour : Comme le souligne justement Yvon Novy, cette procédure a été lancée par la branche belge de l’AIDUCE, soit AIDUCE BELGIQUE, et ne concernera (ou ne concernerait, si d’autres cas se présentent) que des médias belges.

Review Author:Review Date:
  • Yvon Novy

    Précision Importante : cette procédure a été lancée par AIDUCE BELGIQUE exclusivement, et ne concernera (ou ne concernerait, si d’autres cas se présentent) que des médias belges.
    Et malheureusement, ce type d’action est impossible en France !

    • Irène BONNET

      Oui effectivement, précision importante s’il en est, dommage que ce ne soit pas précisé dans l’article!

      • L’article vient d’être mis à jour, merci pour vos commentaires.

  • Patrick Rvs

    L’Aiduce, c’est bien ce groupe de très éminents experts qui ne fait pas la différence entre molécule et cellule, qui insulte et diffame à tout va quiconque n’est pas yeux fermés pour la cig électro, qui clame partout qu’il y a 500 études toxicologiques sur l’e-cig ? C’est bien ça ?

    • Didier

      En regardant la présentation de l’AIDUCE je vois qu’il s’agit d’abord d’une association d’utilisateurs de l’ecig qui se présentent comme tels et non comme des experts.

      Certains confondent peut être cellule et molécules mais je ne crois pas qu’ils aient publié un jour une étude dite scientifique dont les résultats pourraient légitimement être remis en cause vu ces grosses lacunes. Par contre je crois que, justement, ce sont plutôt les utilisateurs de l’ecig qui vont pouvoir commenter les résultats d’une vraie étude scientifique en expliquant aux experts, qui eux connaissent bien la différence entre une cellule et une molécule, que non leur étude ne colle pas à la réalité car ils ne cherchent pas à inhaler tout la journée les vapeur de liquide et résistances brûlés… Ne fut ce que pour le goût .

      l’AIDUCE parle de 500 études scientifiques prouvant que l’ecig n’est pas dangereuse ? Je ne sais pas. J’ai bien vu une publication officielle de l’AIDUCE qui parlait de 20 études et des membres qui parlent d’une centaine d’études sur des forums. Par contre avec un peu de bon sens, en faisant quelques recherches j’ai pu constater que des études allant dans ce sens existent bien; que beaucoup de médecins ou scientifiques vont dans ce sens mais que, curieusement, les médias officiels n’en parlent pas et sautent sur le premier titre alarmiste qui créera un buzz.

      Alors oui, il y a sans doute certains utilisateurs qui vont exagérer un peu dans l’autre sens. Mais ceci doit être assez compréhensible pour quelqu’un qui n’hésite pas a gonfler légèrement les chiffres pour passer de 20 a 500 😉

      Finalement, peut être faudrait il juste voir qu’une bonne partie des utilisateurs sont un peu énervés… Je ne crois pas que ce soit réellement contre toute personne qui oserait critiquer leur sacro sainte ecigarette mais plutôt contre une certaine mauvaise fois.

  • Nicolas Guyot

    On a des nouvelles de l’avancée de cette procédure qui me tient à coeur ?