Des testeurs de e-liquide portatifs inspirés de la pharmacie

Analyser un liquide en versant quelques gouttes sur un testeur. Une bonne idée en soi, sauf que le produit ne vous est à priori pas destiné.

Analyser un liquide en versant quelques gouttes sur un testeur. Une bonne idée en soi, sauf que le produit ne vous est à priori pas destiné. (photo non contractuelle)

Analyser rapidement un e-liquide pourrait bientôt être possible grâce à un appareil de mesure portatif inspiré des tests de grossesse vendus actuellement en pharmacie ou ceux dédiés aux diabétiques pour mesurer leur taux de glucose dans le sang. La société Cerulean, un fabricant d’appareils d’analyse pour l’industrie du tabac et pharmaceutique, serait en train de travailler avec deux universités sur ce projet.

Ces produits pourraient être commercialisés “dans une année ou deux”, aurait expliqué Ian Tindall, le directeur technique de Cerulean au Royaume-Uni, lors d’une conférence au TobaccoCampus de Wiesbaden, en Allemagne.

“Ces deux modèles sacrifient une absolue précision en faveur d’une certaine rapidité, simplicité et d’une maîtrise des coûts,” aurait-il prévenu, mais prévoit que les appareils Cerulean pourraient “prendre les tests des producteurs et potentiellement les mettre dans la main des régulateurs”.

Cerulean propose déjà des machines à vapoter pour des modèles cigalike. Une société décidément très TPD qui a semble-t-elle déjà pris la tangente des prochaines réglementations à venir.


Via Ecig Intelligence

Review Author:Review Date:
  • Remz

    Ça a l’air super, surtout en rose 😉
    Mais ça teste quoi ?

    • Céline Djibaoui

      C’est chiant les gens qui suivent rien, c’est marqué sur l’article.
      Ca te dit si ton e liquide est en ceinte ou pas.

      • Remz

        Quoi !!
        Mais si ton eliquide est enceinte ça veut dire que toi aussi tu peux être enceinte ??!
        Houuu, c’est pas bon pas bon pour la cause ça !

        • Titan

          Hé déconnez pas les mecs, ça veut dire que si demain ils trouvent un moyen illégal (mais légal pour eux, suffit qu’ils le décident) de nous interdire la nicotine dans nos liquides d’une façon ou d’une autre en prétextant la “spécificité médicamenteuse” de cette substance (sont pas à ça près pour conserver l’industrie des patchs), un simple gendarme pourra verbaliser un vapoteur lambda qui sera convaincu de consommation nicotinique illégale grâce à ce bidule hyper facile à utiliser. Ils peuvent partir du principe qu’elle est délivrée habituellement par des patchs/gommes/sprays pharmaceutiques, donc soumise à des lois, des restrictions, des règlements, des encadrements etc…
          Après réflexion, me parait pas si anodin que ça, ce machin.

          • Remz

            T’inquiète pas pour les gendarmes, ils ont autre chose à faire.
            Si ce truc teste le taux de nicotine, ce qui logiquement doit être le cas, ce sont les douaniers qui s’en serviront pour tester des lots de liquide.

          • Titan

            Autre chose à faire? Pas s’il leur est demandé de contrôler ça aussi, s’ils peuvent verbaliser en se cachant derrière une loi MST, vont pas se gêner, ça fera tjs des recettes en plus pour le Trésor Public …

  • lechel

    De la eclope comme moyen alternatif d’aide à la gestation ?
    C’est les centres de fécondation artificielle qui vont pas aimer, là . Ok, je sors .

  • Akimaro Maro

    gendarmerie national garer vous sur le coter on va tester votre e-liquide si il n’y a pas de nicotine a l’intérieur.
    et les gars j’en ai choper un ,il a du eliquide 80VG/20PG en 6 mg avec un réservoir non-sellé de + de 2.5 ml .c’est de la contrebande non approuvé par l’etat