Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Des professionnels de santé s’unissent pour soutenir le vaporisateur

Des professionnels de santé s’unissent pour soutenir le vaporisateur

Medical Organizations supporting Vaping and Electronic cigarettes (MOVE)

Medical Organizations supporting Vaping and Electronic cigarettes (MOVE)

Dans la lignée du Dr Presles et de son appel des 100, un collectif européen de cinq médecins et scientifiques appelle ses pairs à soutenir un manifeste sur l’e-cigarette : le Medical Organizations supporting Vaping and Electronic cigarettes (MOVE).

Le docteur Jacques Le Houezec, neuroscientifique français, Konstantinos Farsalinos, cardiologue à Athènes, et le Professeur Italien Riccardo Polosa font partie des cinq personnes à l’origine de ce projet destiné à mobiliser les professionnels de santé sur les enjeux du vaporisateur.

“Le tabagisme demeure le problème de santé publique le plus grave à l’échelle mondiale.
Si les gens fument pour la nicotine, ils meurent des substances chimiques produites par la combustion du tabac”

Ils expliquent notamment que les risques sanitaires à “longs termes” sont très largement réduits pour les fumeurs qui deviennent vapoteurs, “au moins de 95 à 99% inférieurs” à ceux liés à l’inhalation de fumée du tabac.

Ces progrès sanitaires s’expliquent très simplement : ce sont environ “4 000 substances” nocives recensées dans la fumée du tabac dont se passent désormais les anciens fumeurs.

Par ailleurs, ils estiment que 6 000 décès prématurés pourraient être évités chaque année si un million de fumeur se sevraient en devenant vapoteurs.

Ce dispositif qui présente “un immense potentiel pour aider de nombreux fumeurs à se détourner du tabac” n’est pas pour autant une clé d’entrée vers la cigarette chez les adultes ni chez les jeunes. En effet, les études dont on dispose actuellement révèlent que la popularité croissante de la cigarette électronique dans de nombreux pays s’accompagne presque systématiquement d’une baisse de la prévalence du tabagisme.

L’Aiduce appelle les vapoteurs à parler de la cigarette électronique avec leur médecin et leur remettre de la documentation préparée à leur attention. Si votre médecin est convaincu, vous pouvez maintenant lui suggérer de soutenir ce manifeste.

Review Author:Review Date: