Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » D’après le Pr Gilbert Lagrue, l’ecig c’est le plaisir de la nicotine sans les inconvénients toxiques de la cigarette

D’après le Pr Gilbert Lagrue, l’ecig c’est le plaisir de la nicotine sans les inconvénients toxiques de la cigarette

Le professeur Gilbert Lagrue, spécialiste des maladies cardiovasculaires, accueille la cigarette électronique avec enthousiasme.

Le professeur Gilbert Lagrue, spécialiste des maladies cardiovasculaires, accueille la cigarette électronique avec enthousiasme.

Dans le cadre de la sortie de son livre “Bien vieillir, c’est possible : je l’ai fait” aux éditions Odile Jacob, le Pr Gilbert Lagrue invité le 9 septembre dernier sur l’antenne de RTL, rappelle quelques règles élémentaires de « bien vieillir » dont l’une concerne le tabac.

Fort de ses 91 ans, pionnier de la lutte anti tabac, spécialiste des maladies cardiovasculaires, le Pr Gilbert Lagrue se fait l’avocat de la cigarette électronique et en parle comme d’une « belle surprise » qu’il n’hésiterait pas à recommander à ses patients accro au tabac s’il était encore en exercice.

Décryptage

Selon le professeur, il est facile de bien vieillir si l’on applique les quatre règles d’or, règles qu’il convient d’adopter le plus tôt et le mieux possible (entendez, le pus régulièrement possible) :

Avoir une activité physique et pratiquer le sport de son choix régulièrement et de manière modérée plutôt que de se défouler trois heures le weekend. Le sport ne doit pas être une contrainte mais doit rester un plaisir.

Stimuler son intellect et continuer à avoir des relations sociales. Pour illustrer son propos, Gilbert Lagrie reprend l’expression américaine « Utilisez votre cerveau ou perdez-le ». Il affirme par ailleurs que cette stimulation intellectuelle peut prévenir voire retarder la maladie d’Alzheimer. Une recommandation qu’on ne saurait trop écouter !

Avoir une alimentation équilibrée et se méfier des graisses animales, du sel et de tout ce qui a un goût sucré, sans pour autant se priver de tout ce qui est bon, la gamme des plaisirs culinaires étant quasiment infinie.

Et enfin ne pas fumer. En tant que pionnier de la lutte anti tabac et spécialiste des maladies cardiovasculaires, le professeur a pu observer les dégâts causés par le tabac auprès de ses patients. Alors selon lui, oui l’arrivée de la cigarette électronique est une belle surprise en ce sens qu’elle ne présente pas de véritables dangers, comme le soulignait l’étude présentée dans 60 millions de consommateurs. « Il faut rester très prudent sur le travail mené par 60 Millions de consommateurs qui ne donne pas les doses. »

Par contre, Gilbert Lagrue souligne que la cigarette électronique « c’est la cigarette sans le monoxyde de carbone, les goudrons cancérigènes, les nitrosamines cancérigènes et les multiples autres toxiques. Donc c’est la cigarette gardant le plaisir de la nicotine, la stimulation de la nicotine, l’effet anxiolytique de la nicotine, sans les inconvénients.

A 91 ans, gageons que la parole de ce sage professeur saura rassurer certains et conforter les autres.

Review Author:Review Date: