Vous êtes ici : Vaping Post » Témoignages ecigarette » Corinne : “La cigarette électronique a changé ma vie”

Corinne : “La cigarette électronique a changé ma vie”

Corinne, une ancienne fumeuse, nous raconte son histoire avec la vape. Pour elle c’est simple, c’est sa nouvelle histoire d’amour.

Âge : 50
Années de tabagisme : Entre 25 et 30 ans
Situation aujourd’hui avec le tabac: A complètement arrêté le tabac et continue à vapoter
Matériel utilisé : Eleaf iStick
Avis globalement : Positif

J’ai fait un infarctus à l’âge de 41 ans

corinne-cigarette-electroniqueJe voudrais dire à toutes et à tous que la cigarette électronique a changé ma vie. Je fumais un paquet de blondes par jour et parfois même deux lorsqu’il y avait des soirées prolongées.

Ma cigarette et moi c’était une grande histoire d’amour, ma complice, mon assurance, mon anti déprime…jusqu’à ce jour de mai 2006 où j’ai fait un infarctus à l’âge de 41 ans.

Aucun facteur : pas de cholestérol, pas de tension, pas de surpoids, pas de stress intensif bref rien sauf…..le tabac ! Bien sûr entre la mort et ma blonde préférée il n y a pas eu photo.

J’ai arrêté “à la dure” et mon séjour à l’hôpital durant presque deux mois a bien interféré dans cet arrêt. Seulement trois ans plus tard, un chagrin amoureux, une folle envie de fumer et j’ai supplié qu’on me donne juste une cigarette, juste une! Et tout a été à refaire.

J’ai refumé trois ans. J’ai essayé les patchs, les nicorettes, le magnétisme… en vain. Je toussais sans cesse, j’avais de la bronchite chronique et asthmatiforme, je peinais à monter deux étages…l’enfer.

Mes artères des jambes commençaient à m’empêcher de marcher et mon coeur s’emballait plus que de coutume. Je connaissais la cigarette électronique mais c’était interdit pour les gens avec des problèmes cardiaques. Il y a deux ans, j’ai eu le feu vert de mon cardiologue et de mon médecin traitant.

Au départ, j’ai acheté un goût tabac blond. Je me souviens que je toussais à chaque bouffée et surtout je trouvais ça ignoble. Et puis une amie m’a fait goûter un goût fruité, et là j’ai eu le déclic.

Depuis le 23 janvier 2014 je n’ai jamais refumé une seule cigarette. JAMAIS. Aucune envie, aucun manque. Ma e-cigarette est ma nouvelle amie, elle m’accompagne partout. Je dis toujours à ceux qui disent que ce n’est pas pareil que c’est une autre façon de fumer. Comme si on changeait de marque de cigarettes.

Je n’ai jamais eu d’état de manque, je suis passée du 16mg au 11mg, et je commence à alterner 11mg et 6mg tout doucement. Mon homme est content, je ne tousse plus, mon coeur est calme, je remonte deux étages et l’état de mes artères ne s’est pas aggravé.

Je me sens revivre et lorsque je vapote j’aime ce petit goût de mûre ou de fraise. Je me sens bien. Je revis, je respire c’est tout ce qui m’importe et je laisse parler les incorrigibles fumeurs (jaloux ?) autour de moi qui me disent que c’est cancérigène ou qui plombent mon mur Facebook de e-cigarette qui explose etc.

En tout cas je suis sortie de l’enfer du tabac et sous l’oeil bienveillant de mon médecin et de mon cardiologue. Et ma nouvelle histoire d’amour c’est ma cigarette electro point final.

  • Nom

    bravo et merci de votre témoignage. Il y en a tant que l’on se demande vraiment si UE va enfin ouvrir leurs yeux : on peut rêver. Ca

  • patrick

    Felicitation des témoignage comme le votre il y devrait en avoir plus,14/09/2013 que je vapote pas une seule cigarette,je ne veut plus en n’entendre parlé.

    • hans

      bravo moi depuis juillet 2013 que je vapote je ne supporte plus qu une personne fume a cote de moi

  • Titan

    Bienvenue au club, Corinne, et pourvou qué cha doure! 🙂

  • Deborah Contremoulin

    félicitations et merci pour ce témoignage car il n’y en a pas beaucoup pour ma part je vapote depuis octobre 2013 sans aucunes vrais clopes et contrairement a ce que je pensais ça a été plutôt facile surtout sachant que les blondes c’étaient un paquet de 30 par jour.

  • Mickaël

    Bonjour

    Joli témoignage.
    J’ai également été victime d’un infarctus cet été à l’âge de 42 ans. Je vapotais (un liquide mentholé en 6 mg) et fumais 2 à 3 cigarettes par jour. Depuis j’ai totalement tout arrêté (cela fait 80 jours) , mais l envie de vapoter de nouveau est très forte. Aujourd’hui je me suis procuré un liquide mentholé sans nicotine mais je culpabilise. Qu en pensez vous ?