Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Cigarette électronique : Paypal modifie son règlement

Cigarette électronique : Paypal modifie son règlement

Après une première alerte concernant l’interdiction d’utiliser Paypal pour des transactions concernant la cigarette électronique, qui s’était soldée par un ajournement dû à l’application d’un règlement en vigueur aux Etats-Unis, le système de paiement, largement utilisé par les sites e-commerce, met à nouveau la vape à l’index, et cette fois de façon plus officielle et plus claire.

 Ce qui change le 1er juillet 2015

Petite panique aujourd'hui pour de nombreux vendeurs d'e-cigarettes : Paypal aurait interdit temporairement les transactions pour ce type de produits.

Petite panique aujourd’hui pour de nombreux vendeurs d’e-cigarettes : Paypal aurait interdit temporairement les transactions pour ce type de produits.

Un point de règlement disparaît : « Le service PayPal ne doit pas être utilisé pour des activités qui violent les lois en vigueur et la réglementation industrielle relative à la vente (a) de produits du tabac ou (b) de médicaments sur ordonnance et de dispositifs médicaux dont la vente est réglementée ; »

Le commerce d’e-cig soumis à autorisation

Tandis que les cigarettes sont désormais ajoutées à la liste des produits clairement interdits, les activités impliquant les cigarettes électroniques seront soumises à autorisation préalable, au même titre que les activités concernant la vente de produits du tabac (hors cigarettes) et les médicaments sur ordonnance ou dispositifs médicaux dont la vente est réglementée.

Ni médicament ni produit du tabac, Paypal a choisi : les deux.

Cette modification, déjà annoncée sur le site du prestataire de paiement, entrera en vigueur au 1er juillet 2015. Au risque de voir son compte suspendu, il faudra donc effectuer une demande d’autorisation, avec l’URL du site et une brève description de l’activité commerciale à l’adresse aup@paypal.com.

Reste à savoir, lorsqu’on gère un site d’e-commerce dédié à la cigarette électronique, s’il faut tenter de trouver un autre prestataire du même type ou s’il ne vaut pas mieux se tourner vers sa banque pour une solution plus pérenne.

Nous savons d’ores et déjà que des prestataires similaires ont décidé de mettre un terme à leurs prestations de paiement avec pour seul motif le secteur d’activité de leurs clients… la cigarette électronique.

Review Author:Review Date:
  • Martial Deekay

    paypal pour les pro non, ils devrais utiliser les modules des banques
    les 3/4 des site sont sur prestashop le module de banque coute 200€ HT,
    faut pas déconner c’est pas si chère, quand ont veux vendre sans
    investir dans le développement web faut pas s’attendre à ce que le
    gratuit reste longtemps