Cigarette électronique en Espagne : un entrepreneur Chinois en pole position

L’inventeur de l’e-cigarette industrielle est chinois et c’est un de ses compatriotes qui est aussi en passe de devenir le roi de ce produit en Espagne.

La guerre des brevets

Un entrepreneur d'origine chinoise, Yi Hu Wang Ji, est en train de déposer des brevets sur la cigarette électronique en Espagne.

Un entrepreneur d’origine chinoise, Yi Hu Wang Ji, est en train de déposer des brevets sur la cigarette électronique en Espagne.

Yi Wang Hu Ji est en effet celui qui a déposé le plus grand nombre de modèles de cigarette électronique dans l’état de la péninsule ibérique, et donc qui en tire les principaux bénéfices.

Cette méthode de réduction des risques pour le fumeur est en train de se démocratiser, elle est notamment vendue en pharmacie ainsi que dans 3 000 magasins spécialisés. Et Yi Wang Hu Ji profite de cet engouement !

Il va déposer les brevets de tous les nouveaux modèles qui viennent de Chine […] et commence déjà à envoyer des avertissements légaux pour stopper la vente de certains produits sans son consentement” annonce son associé Javier Garcia.

Mais la suprématie de cet entrepreneur de 40 ans pourrait prochainement s’estomper.

Les industriels du tabac à l’image de la compagnie Philip Morris n’ont pas encore attaqué le marché et plusieurs points de vente ont saisi la justice pour empêcher Yi Wang Hu Ji de véritablement détenir le monopole de la cigarette électronique en Espagne. En outre le gouvernement Ibérique a autorisé très récemment la commercialisation du produit dans les tabacs, tout le monde veut donc sa part du gâteau dans ce marché du vapotage.

L’opportunisme a-t-il ses limites ?

Lorsqu’on demande à Javier Garcia les éventuels effets nocifs du produit, celui-ci botte en touche :

J’ai entendu dire qu’ils peuvent avoir des effets cancérigènes, mais c’est la responsabilité de l’État de réglementer cela” explique-t-il.

C’est même à se demander si l’associé de l’entrepreneur Chinois connait bien son produit puisqu’il a affirmé très sereinement au journal “The Guardian” la chose suivante :

Il y a des gens qui ne fument pas, qui ont commencé à utiliser les cigarettes électroniques. C’est devenu très à la mode“. Une phrase qui ferait couler beaucoup d’encre dans l’hexagone où de nombreuses personnes craignent de manière injustifiée que la cigarette électronique ne devienne une passerelle vers la cigarette traditionnelle.


Source: http://www.theguardian.com/world/2013/nov/05/spain-e-cigarette-boom-smokeless-cigarette

Review Author:Review Date: