Certains états américains veulent taxer la cigarette électronique

Quelques états américains envisagent prochainement de réguler le marché de la cigarette électronique avec la mise en place de taxes. Actuellement il n’y a pas de législation nationale pour encadrer cette nouvelle aide de sevrage tabagique Outre-Atlantique.

Au royaume du tabac, l’ecig est du tabac

Une polémique sur l'utilisation de la cigarette électronique chez les jeunes est apparue la semaine dernière.

Sur le point d’être réglementée par la FDA, la cigarette électronique fait déjà l’objet de taxes dans certains États américains.

Pour le moment seul l’état du Minnesota a instauré une taxe spécifique sur la cigarette électronique, tout simplement car le département financier de cet état du nord des Etats-Unis considère le vaporisateur personnel comme un produit du tabac et qu’il doit donc être assujetti à la même taxe.
Pour 2014-2015, le Minnesota estime qu’il percevra un peu plus d’un milliard 150 millions de dollars grâce aux recettes fiscales issues de l’ensemble des taxes sur le tabac.
Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie va prochainement présenter sa proposition de budget pour l’année 2015 avec une taxe sur l’e-cigarette ainsi que sur les e-liquides.

Les personnes en faveur de la taxation pensent que ce genre de mesure permettra de rendre moins attrayant le produit aux yeux des enfants et des adolescents. En revanche les défenseurs de la cigarette électronique estiment que les petits points de vente vont souffrir de l’instauration de taxes et que le produit sera beaucoup moins attractif pour les fumeurs tentés de se sevrer.

Le politicien Dan Benson explique qu’il ne s’agit pas uniquement d’une question financière. Selon lui il faudrait les taxer à la même hauteur que le sont actuellement les cigarettes traditionnelles au risque d’envoyer le message que la “cigarette électronique est moins nocive” que le tabac. Quelle drôle d’idée ! pourrait-on penser.

Dans le même temps une proposition similaire avait été présentée dans l’état de Washington, avec une taxation de 95% du produit. Il s’agissait de classifier la clope électronique comme un produit du tabac et comme un produit de substitution. 40 millions de dollars de recettes étaient attendus par les législateurs à l’initiative du projet mais il n’a finalement pas aboutit.


Source: Barnini Chakraborty, Fox News

Review Author:Review Date: