Vous êtes ici : Vaping Post » Brèves » Cent millions d’euros pour détruire les paquets non neutres invendus

Cent millions d’euros pour détruire les paquets non neutres invendus

Cent millions d’euros, c’est la somme que l’état va rembourser aux buralistes. Ce montant correspond à la valeur de 15 millions d’anciens paquets qui ne peuvent plus être distribués par les détaillants depuis le 1er janvier 2017 faute d’être neutres.

Le ministère du Budget avait annoncé l’été dernier que les cigarettes invendables du fait de la nouvelle réglementation sur les paquets seraient remboursées aux buralistes. Les Douanes avaient indiqué en janvier que les paquets renvoyés devaient être identifiés avec leur date de livraison. Une exigence impossible à tenir selon Logista, le détenteur du monopole de distribution du tabac a reçu pas moins de 250 tonnes de marchandise entre fin janvier et fin février en provenance des 26 000 buralistes.

Un accord a été trouvé au début du mois selon BFM Business : Bercy va bien rembourser l’intégralité des paquets, ce qui correspond en moyenne à 3 000 euros par buraliste. C’est pour Jean-Yves Nau, une “nouvelle démonstration de l’incurie dans le champ de la politique du tabac”.

A la fin du mois de février, Santé Publique France lançait de son coté des appels à projet pour préparer l’édition 2017 du mois sans tabac et annonçait une enveloppe de 1,1 million d’euros à répartir entre les futurs projets sélectionnés.