Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Campagnes de communication : La Californie devient le théâtre d’affrontements sur l’e-cigarette

Campagnes de communication : La Californie devient le théâtre d’affrontements sur l’e-cigarette

Nous l’avions évoqué à maintes reprises, l’État de Californie aux États-Unis est sans doute l’un des États les plus réticents à la popularisation de l’e-cigarette dans le pays. Après les premières initiatives prises durant l’été 2014 par le département éducatif du comté d’Orange ce fût au tour du département de la santé lui même de redoubler d’efforts cette année en allouant un budget de 75 millions de dollars à la réalisation d’une grande campagne anti-vape.

Face à l’ampleur de ces mouvements politiques, la réaction des défenseurs du dispositif n’a pas tardé et même si la proportion des contrecoups reste relative, des efforts jamais vu jusqu’à présent semblent avoir été mis en oeuvre pour lutter contre ces attaques de communication.

Guerre de l’information

Ainsi en réponse au site Still blowing smoke (c’est toujours de la fumée) les associations de défense du vaporisateur ont sorti Not blowing smoke (ce n’est pas de la fumée). Et c’est désormais la vidéo du département de santé californien Kids Aren’t Alright qui est contre-attaquée (comprenez “les enfants ne vont pas bien”, en référence aux accusations portées sur les vendeurs d’e-cigarettes qui cibleraient les jeunes dans leurs publicités).

Voici la vidéo officielle du département de la santé :

“Une nouvelle génération accrochée par Big Tobacco, des publicités ciblées sur les mineurs, pour la prochaine génération d’addicts. Laboratoires. Rats. Tabac. Consommateurs. Il y a beaucoup de choses que l’industrie de l’e-cigarette ne vous dit pas. Réveillez-vous.”

Et voici la vidéo des associations pro-vape :

Dans cette dernière vidéo qui porte le nom “La vérité sur la vape – Épisode 1 – “Pourquoi nous détestent-ils ?” l’argument principalement développé soulève la question fiscale.

Question posée dans notre article “La Californie part en guerre contre l’e-cigarette. Une affaire d’argent ?“, les associations CASAA (équivalent de l’AIDUCE en France) et SFATA (équivalent de la FIVAPE en France) sont quant à elles catégoriques et accusent l’État de Californie d’être dépendant aux recettes fiscales en provenance de l’industrie du tabac. Le schéma des bons du trésor émis par cet État et qui sont expliqués ici sous forme d’infographies, expliqueraient les raisons pour lesquelles la Californie ne souhaiterait pas voir les revenus de l’industrie du tabac baisser et par conséquent le nombre de fumeurs.

La présence de l’industrie du tabac dans le marché de l’e-cigarette aux États-Unis est très mal accueillie par les groupes anti-tabac qui craignent que l’histoire ne se répète. Une raison pour laquelle certains grands fabricants comme NJOY clament leur indépendance vis-à-vis des cigarettiers.

A lire également : Big Tobacco vient gâcher la fête de la vape

Review Author:Review Date: