Brice Lepoutre interviewé par le magazine Challenges

Brice Lepoutre est le président de l'AIDUCE.

Brice Lepoutre est le président de l’AIDUCE.

Le président de l’AIDUCE Brice Lepoutre a répondu aux questions du site internet de Challenges. Il explique notamment pourquoi il se trouve être contre les mesures prises par la ministre de la santé Marisol Touraine.

Dans un premier temps, il énonce les raisons expliquant la baisse des ventes de cigarettes électroniques dans les points de ventes spécialisée. Cette tendance s’explique d’une part par la hausse des ventes en ligne sur les produits de la vape. D’autre part, il indique que les vapoteurs sont de plus en plus nombreux à faire de l’auto-production de recharges à leur domicile (le Do it YourselfDIY) et commencent à stocker les flacons. Ils sont inquiets de toutes les informations anxiogènes véhiculées au sujet des produits dans les médias.

L’interdiction de l’e-cigarette dans les lieux publics va conduire certains vapoteurs à revenir vers le tabac selon Brice Lepoutre. Par ailleurs, la transposition en droit français de la TPD sera néfaste en restreignant l’utilisation du vaporisateur et en limitant drastiquement sa promotion. Il dénonce les “associations anti-tabac” qui protègent leur fonds de commerce et évoque des “conflits d’intérêts” pour expliquer l’hostilité du gouvernement à l’encontre de la cigarette électronique. Enfin, le président de l’AIDUCE balaie les arguments habituels des détracteurs du produit. Il n’y a qu’une infime partie des non-fumeurs qui se mettent à vapoter selon les études existantes et comme le dit le pneumologue Bertrand Dautzenberg, et c’est certainement le plus important sur le plan sanitaire, “un an de vapotage s’avère moins nocif qu’une journée de tabac”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Brice Lepoutre sur Challenges.fr

Review Author:Review Date: