Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Belgique : La protestation des vapoteurs s’organise

Belgique : La protestation des vapoteurs s’organise

Le gouvernement belge encourage les fumeurs à abandonner le tabac quitte à utiliser la cigarette électronique. Dans le même temps il va mettre en place des mesures qui risquent d’entraver son essor. En réaction, des vapoteurs organisent la protestation.

Paradoxe

Fotolia-Belgique-Gand-Ghent-skyline-reflecting-in-water-2Parce qu’il l’estime moins dangereuse que le tabac, le gouvernement belge, conseillé par le Conseil Supérieur de Santé (CSS) encourage désormais les fumeurs à adopter la cigarette électronique.

Pour aller dans ce sens, l’Arrêté royal transposant l’article 20 de la directive tabac européenne dans le droit belge et paru la semaine dernière légalise la vente des e-cigarettes nicotinées à compter du 13 mars.

Mais, paradoxalement, d’autres mesures risquent bien de freiner le développement du dispositif, comme par exemple l’interdiction des achats/ventes sur internet dans un pays où les boutiques sont encore peu développées.

La redevance prévue de 4.000 € pour la notification de chaque produit risque quant à elle de faire monter les prix et contracter l’offre, paradoxalement cette redevance est bien plus élevée que celle des produits du tabac (125 € par an).

Nous avions publié dans nos colonnes une analyse détaillée des conséquences pour la France de la directive tabac européenne (TPD) et de la loi de santé. Un document consacré à la Belgique (pdf) similaire analyse les conséquences possibles et attendues de l’application de la TPD et de l’Arrêté royal.

Les vapoteurs belges s’organisent pour protester contre l’Arrêté royal.

petition-belgique-ecran-ordinateurDans une pétition mise en ligne, une vapoteuse, Chantal Genneaux, exhorte la ministre à annuler l’arrêté royal pour que l’accès à ce dispositif de réduction des risques reste aisé, notamment pour les handicapés.

A l’heure où nous publions elle a récolté 1973 signatures validées et 483 en attente.

D’autres vapoteurs ont décidé de leur coté de créer l’Union Belge pour la Vape (UBV), une association dont les statuts sont en cours de finalisation. Elle regroupera des vapoteurs professionnels, à titre individuel, et les consommateurs. La question de possible conflits d’intérêt est balayée par les initiateurs “Nous avons tous le même but, pas nécessairement les mêmes intérêts mais le même but. Nous le défendons ensemble”.

UBV BelgiqueL’association devrait s’engager sur le terrain judiciaire, elle dispose de 60 jours pour déposer un recours devant le Conseil d’Etat, elle envisage une campagne d’appel aux dons pour payer notamment les frais d’avocat.

 

Review Author:Review Date:
  • platipus

    nous sommes tous aux côtés de nos amis belges contre l’obscurantisme des dirigeants qui prennent des décisions dont ils ne mesurent pas les conséquences préférant les morts par le tabac, l’économie des retraites, l’argent des taxes pour des politiques pas toujours heureuses, des malades et des familles qui souffrent et j’arrête là ça m’énerve 😉

  • Mickaël Mahieu

    Tiens,
    il me vient une idée folle. Et si pour une fois, on arrêtait de fermer
    nos gueules et suivre comme des moutons que l’on conduit à l’abattoir?
    Tête baissée et mine déconfite. Autant, entant que fumeur, on se
    laissait faire car on se disait : “oui, c’est vrai, j’ai tord de
    fumer…” . Qui ici pense qu’il a tord de vaper? Nous avons de bons
    arguments avec nous pour défendre notre passion, nous avons l’avis
    positif des pneumologues, tabacologue et de l’union Belge contre le
    cancer. Cette fois-ci, nous avons toutes les cartes en mains pour leurs
    demander gentiment d’aller se faire voir avec leur lois liberticides et
    infantilisantes. Car leurs soit disant mersures contre un produit
    potentiellement dangereux pour la santé, ça me fait bien rire, on parle,
    si vous le désirez, de mac do, du cola, des OGM, du diésel et j’en
    passe, et des meilleures… Afficher son mécontentement sur le net,
    c’est un début en soi. Mais je pense qu’il faut médiatiser beaucoup plus
    notre mécontentement. Avec que nos petits producteurs de matos et de
    liquides, nos petits magasins de vape que l’on affectionne tant et tout
    cet état d’esprit autour de la vape qui nous est si chère ne disparaisse
    complètement, engloutie par les lobbys du tabac et nos chères dirigeant
    qui, soyons en sûre, ont pris leurs décisions sans aucune influance de
    leurs part. Voilà pour ce qui est de la façon de penser d’un petit
    vapoteur, qui vous envape royalement, messieurs les décideurs de nos
    vies.

    • Nicolas Collin

      Bien dit, courage aux vapoteurs belges, notre tour arrive bientôt dans l’hexagone.

    • Titan

      C’est une idée, bien-sûr … Mais …
      Un média qui acceptera de parler en bien de la Vape, surtout après le 20 mai, se fera massacrer par l’Etat qui a bien trop besoin des 14Mds de taxes piqués par Bercy. Et si en plus ce média en parle de façon récurrente, son rédac en chef signe son arrêt de mort et le présentateur sera viré …
      Liberté Mortalité Rentabilité. France, pays des poids de l’homme et du pire moyen.

  • Zecat

    Au cas ou, la résistance s’organise aussi en France : http://vape-survivaliste.com/phpBB/viewtopic.php?f=269&t=2984 … “Aidons nos amis vapoteurs étrangers …
    … comme nous aimerions être nous-même aidés !”