Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » BAT rachète une importante société d’e-cigarette en Pologne

BAT rachète une importante société d’e-cigarette en Pologne

BAT s'associe avec Reynolds, et fait l'acquisition d'une importante société d'e-cigarettes en Pologne.

BAT s’associe avec Reynolds, et fait l’acquisition d’une importante société d’e-cigarettes en Pologne.

La compagnie British America Tobacco (BAT) a annoncé qu’elle allait établir un partenariat avec Reynolds American consacré à la recherche sur la cigarette électronique. Le cigarettier britannique annonce également qu’il va racheter le fabricant polonais de cigarettes électroniques Chic Group.

La branche de vente et de distribution du groupe est la société eSmokingWorld. Selon Ecig Intelligence cette dernière commercialiserait les marques Mild, Volish, LiQueen et serait également distributeur des célèbres marques Kangertech et Joyetech sur le territoire polonais.

Plus tôt dans l’année Reynolds faisait l’acquisition de Lorillard alors que la marque d’e-cigarette Blu rejoignait celle de la JAI chez Imperial Tobacco.

L’alliance stratégique entre les deux industriels du tabac devrait courir jusqu’en 2022 selon BAT. Chic est à l’origine de la marque de cigarette électronique Volish, l’une des plus populaires en Pologne actuellement selon le journal Bloomerg qui rappelle que l’entreprise propose désormais ses produits dans 800 points de vente en Pologne.

Cette annonce confirme une fois de plus les investissements majeurs de l’industrie du tabac dans les produits à nocivité réduite. Le marché de l’e-cigarette en Pologne devrait en effet progresser de 31% en 2015 selon Euromonitor et générer 572 millions de dollars. Bis Research entrevoit de son côté une croissance mondiale de 22,36% d’ici 2025.

L’acquisition de Chic par la BAT sera entérinée après l’approbation des organismes de réglementation polonais, et l’accord définitif entre les deux cigarettiers devraient être signé en fin d’année.

Review Author:Review Date:
  • Randall

    Le baiser qui tue ? Cette opération me donne l’impression d’être à visée DÉFENSIVE, pour plus vite tuer un marché après en avoir pris le contrôle. Je ne serais pas étonné d’apprendre des opérations similaires en France et en Europe. Cela serait d’une certaine manière l’aveu d’un échec des cigarettiers à proposer les produits qui plaisent aux fumeurs désirant protéger leur santé.

  • Zecat

    Acheter un subtank mini en Pologne va devenir compliqué : On peut supposer que BIG T sera plus intéressé à fourguer des cigalike type JAI !