Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Barack Obama et l’incident de la gomme à la nicotine

Barack Obama et l’incident de la gomme à la nicotine

Obama mâchant une gomme à la nicotine lors d'une visite officielle en Chine.

Obama mâchant une gomme à la nicotine lors d’une visite officielle en Chine.

Un groupe de réflexion conservateur basé à Washington, qui a des intérêts dans les efforts entrepris par le gouvernement fédéral pour réglementer les cigarettes électroniques, a trouvé un moyen créatif pour faire passer son message, grâce à la gaffe de Barack Obama mâchant un chewing-gum à la nicotine lors de sa récente visite en Chine.

« Nous sommes en train de rassembler différentes sortes d’e-cigarettes que nous enverrons au Président, afin qu’il ait l’embarras du choix », a déclaré Jeff Stier, chercheur au Centre national pour la recherche en matière de politique publique (NCPPR).

Sa déclaration fait suite à l’incident largement retransmis dans certains médias (dont TF1) de Barack Obama mâchant un chewing-gum à son arrivée au forum de coopération économique de l’Asie-Pacifique (Apec) à Pékin, qui a attiré les tirs d’un certain nombre d’observateurs locaux ayant trouvé son comportement peu raffiné. L’un d’entre eux aurait écrit qu’il a vu le Président américain « sortir de sa limousine, mâchant un chewing-gum de manière nonchalante », relate USA Today.

Mais le groupe de M. Stier croit avoir trouvé le moyen d’apaiser les tensions, en envoyant un mailing plein d’humour mais qui contient néanmoins un message. Si M. Obama avait emporté avec lui quelques e-cigarettes, il n’aurait pas eu besoin de mâcher sa gomme à base de nicotine, évitant ainsi d’offusquer ses hôtes chinois.

« S’il avait vapoter, il aurait pu assouvir son envie de nicotine… sans choquer quiconque », affirme M. Stier. « Le NCPPR compte envoyer différentes sortes d’e-cigarettes au Président, à son retour de Chine ».

L’organisation réclame que la FDA n’appuie pas la réglementation sur les e-cigarettes, affirmant qu’une approche trop restrictive aura pour effet d’empêcher en réalité les fumeurs d’accéder à cette méthode de réduction des risques.


Via The Washington Times

Review Author:Review Date:
  • Roger Arbogast

    Petite faute de frappe Ghislain. A la dernière phrase, je pense que tu veux dire “empêcher les fumeurs” et pas “empêcher les fumer” 🙂

    Sinon j’ai bien envie de demander à ces détracteurs chinois ce qui est le plus choquant entre un dirigeant américain qui mâche un chewing-gum et un dirigeant chinois qui massacre ses concitoyens sur une place Pékinoise

  • Yvon Novy

    Un incident “à la gomme” !