Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Autriche : vers une interdiction de la vente en ligne des e-cigarettes

Autriche : vers une interdiction de la vente en ligne des e-cigarettes

TPD oblige, une nouvelle loi sur le tabac est en discussion au parlement autrichien, elle  devrait affecter profondément le marché de la cigarette électronique. Le gouvernement et les parlementaires semblent s’orienter vers une réglementation extrêmement sévère.

Les tests d’e-cigarette interdits dans les boutiques spécialisées

E-cigarettes : Pas de monopole aux buralistes autrichiens

Selon des membres du parti NEOS, parti libéral pro-européen, interrogés par le site d’information autrichien The Local, cette loi va transformer profondément le secteur de la vape en Autriche.

Les ventes à distance, canal de distribution le plus important à l’heure actuelle, devraient être interdites avant la fin du mois de mai.

Les dégustations d’e-liquides et les essais de dispositifs dans les boutiques de vape spécialisées devraient être interdits comme au Québec. En revanche,  souligne The Local, les clients qui achètent des cigarettes normales resteront autorisés à les tester dans les petits bureaux de tabac.

Ces mesures vont  détruire les petites entreprises autrichiennes du secteur au profit des grandes sociétés de tabac qui contrôlent l’approvisionnement des débitants de tabac en Autriche, expliquent les membres du NEOS interrogés par The Local.

Von der Locht, chargé de la santé au sein du NEOS, regrette que toute forme de promotion pour les e-cigarettes soit interdite notamment sur les sites Web, dans les news, les articles, sur Facebook et tout “ce qui peut inciter les gens à acheter des e-cigarettes ou des e-liquides”.

Mais, pour les partisans de ce projet de loi, les cigarettes électroniques doivent être réglementées car elles peuvent aussi causer des dommages. Eva Mückstein, une député verte a expliqué au parlement que les substances chimiques contenues par les e-cigarettes sont dangereuses et que les études montrent qu’elles peuvent être une porte d’entrée vers le tabagisme.

Autant d’arguments que vient de réfuter le Collège royal de médecine dans son nouveau rapport “La nicotine sans la fumée“.

Review Author:Review Date: