Aspire ET-S BDC

Dans la jungle industrielle des consommables pour cigarette électronique, les clearomiseurs grand public se mènent une guerre sans répit. Dernier né des usines de Shenzhen, le BDC (pour “Bottom Dual Coil”) de la marque montante Aspire débarque dans le monde de la vape. Présentation et explications détaillées par Denis Cougnaud, testeur résident chez ma-cigarette.fr

Aspire : Une nouvelle marque à suivre de près

Clearomiseur Aspire ET-S BDC

Clearomiseur Aspire ET-S BDC

L’arrivée d’une nouvelle marque dans un paysage aussi concurrentiel que le nouveau monde de la Vape est souvent synonyme d’aprioris faciles mais fondés au vu de l’abondance de produits clonés. Pour ma part, j’entends bien parler de cette marque « Aspire ». Effectivement, je n’ai pas eu l’opportunité de pouvoir en faire le test depuis sa sortie il y a 6 mois. La dénomination « Life changing » qui accompagne la désignation commerciale me laisse un peu perplexe et me fait penser à nouvelle secte du centre des USA. Je m’attacherai aujourd’hui à vous présenter, sans apriori cependant, ce clearomiseur Aspire ET-S BDC qui n’est plus si nouveau mais qui méritait un article sur Ma-cigarette.fr!

Revue technique

La revue technique ci-dessous vous montrera que cet Aspire ET-S BDC est de taille quasi identique au mini Protank ou autres Kanger MT3 et est donc tout à fait transportable. Je tiens simplement à vous préciser que ce dernier peut contenir une capacité de 3 ml de liquide soit 2 fois plus qu’un mini Protank de Kangertech. Il faut bien avouer que 0.5ml de plus qu’un Protank est une belle réussite.

Caractéristiques techniques

  • Contenance : 3 ml (2x celle du Stardust ou mini Protank) et vraiment au maximun à raz la colonne..
  • Diamètre : 15mm (diamètre très standard)
  • Longueur : 75mm (1 mm de plus que le mini Protank)
  • Pas de vis : eGo/510
  • Poids : 32 g (largement moins lourd qu’un Protank)
  • Drip-tip : métallique et démontable mais pas interchangeable
  • Bottom-dual-coil : système de 2 résistances et mèches (ultra courte) en bas
  • Résistances : 1.8 ohms (1.9 ohms au test)
  • Réservoir : en verre (pyrex) recouvert d’une coque métallique
  • Couleur : tout l’arc en ciel (version présentée ici), métal ou noir

Aspect général : pratique, généreux et bien fini

A première vue, il ne se distingue pas tellement de la concurrence : coque métallique et fenêtre composée petites bagues crantées qui nous informent rapidement sur le fonctionnement de l’engin. Mais je vais vous démontrer qu’Aspire a pris le contre pied de son concurrent direct, à savoir Kangertech tout en gardant ce système dit de résistances basses avec de très petites mèches. Cela semble lui réussir en termes d’encombrement mais aussi d’utilisation, vous pourrez le constater par vous-même.

Pour le reste et particulièrement pour le design, nul besoin d’en faire des tonnes. Cet Aspire ET-S BDC est de fabrication classique et son prix qui reste somme toute assez réduit (8 – 10€). Il vient intelligemment se positionner entre les premiers prix souvent décevants et les clearomiseurs de Kangertech qui sont un brin plus chers pour un contenant moindre.

En revanche, je vais réitérer mes critiques sur la petitesse des lucarnes qui ne sont pas si pratiques. Mieux vaut être en pleine lumière pour ne pas dépasser la fameuse colonne d’air centrale lors du remplissage du liquide.

Venons-en à la partie la plus intéressante le « contenu » afin de connaître le fonctionnement des poumons de cet Aspire ET-S BD.

Assemblage et remplissage : Que du bon et même du très bon !

Les 4 parties démontables de l'Aspire BDC

Les 4 parties démontables de l’Aspire BDC

L’assemblage des pièces est simple et sans surprise. Je tiens quand même à souligner que l’embout (drip tip) n’est pas interchangeable. Les amateurs de plastique à mordiller devront passer leur chemin. Comme sur beaucoup d’autres clearomiseurs, il vous faudra d’abord assembler les parties entres elles: rassurez-vous, c’est facile même pour un novice débutant la vapote. L’unique conseil serait de bien faire attention au bon positionnement du joint blanc qui fait le lien entre le réservoir et la base ainsi que du vissage de la résistance.

La résistance en elle-même est plus facile à appréhender que celle que vous connaissez déjà. Elle est  moins fragile que les résistances des Stardust et plus compacte que celles du Protank et ce grâce à l’absence de cheminée.

Remplissage par le bas comme sur les Kanger eVod

Remplissage par le bas comme sur les Kanger eVod

Le remplissage de ces clearomiseurs, dont la résistance se trouve au fond, se fait par le bas en dévissant la résistance. Ce procédé reste relativement pratique car cela permet de changer de résistance sans devoir jeter tout le liquide. Ce remplissage nécessite tout de même un léger doigté. En effet, il faut bien faire attention de ne pas aller trop vite en besogne car on a vite fait de dépasser la colonne centrale sans s’en apercevoir et ce à cause de la faible visibilité intérieure. Le mieux est donc d’avoir une pipette et de le faire en milieu bien éclairé.

Pour terminer cette phase manutention comparable aux Protank, les plus avertis d’entre nous pourront s’apercevoir que cette résistance est très difficilement démontable et donc que le bricolage ou autre (« dry burning ») semblent sévèrement compromis. Sachez que j’ai moi-même cassé ma résistance en essayant de voir si je pouvais la démonter.

Mais alors elle est où cette innovation ?

Utilisation / rendu des saveurs / hit : Aspire, une nouvelle marque de référence ?

Je pourrais dire qu’il est équivalent à mes gros contenants qui eux sont plus lourds et plus encombrants!

Je trouve le rendu des saveurs, la densité de la vapeur ainsi que sa température de très grande qualité. Le flux d’air est plus réduit et cela me va très bien. Il s’agit d’un juste milieu en terme d’aspiration qui se trouve être légèrement moins aérien que sur les Kangertech. La double résistance est à mon sens la meilleure que j’ai pu croiser dans ce genre de clearomiseurs non reconstructibles. Elle reste pour le moins meilleur que celles de Kanger et du niveau de celle du Iclear 30 S. Voilà qui est dit cela devrait rassurer certains de mes détracteurs: Aspire fait mieux que Kangertech, niveau qualité/prix.

La résistance de La résistance de l'Aspire BDC est double et scellée dans un mini "carto" en métal perçé

La résistance de La résistance de l’Aspire BDC est double et scellée dans un mini “carto” en métal perçé

Ajoutons aussi que du fait de sa taille plus réduite et du circuit d’air plus contraint, il chauffe évidemment plus que la concurrence. Ceux qui recherchent plus de chaleur dans leur vapeur trouveront ici leur bonheur. A mon sens, l’embout métallique aide à renforcer cette impression en restaurant plus facilement la température au bout des 3 ou 4èmes bouffées. En revanche, ma consommation de liquide a doublée mais reste néanmoins amoindrie en comparaison avec mon Protank 3.

La résistance se visse sur la bague du bas

La résistance se visse sur la bague du bas

C’est mieux mais pourquoi? Nulle part sur la toile je n’ai trouvé d’explication rationnelle et pertinente, si ce n’est des qualificatifs qui me font penser que beaucoup de testeurs sont aussi devenus vendeurs. A regarder le système en détail, qui ressemble de très près à celui de Kangertech, on peut trouver une différence « d’insertion ».

Pour Kangertech, c’est la résistance qui vient s’encastrer dans la colonne d’air centrale par le biais de sa cheminée, alors que pour Aspire c’est exactement l’inverse. La cheminée plus fine vient donc pénétrer la résistance et c’est l’alliance des deux qui fait toute la différence entre ces 2 systèmes.

Pour Aspire, la résistance est femelle alors que pour Kangertech elle est mâle. La résistance d’Aspire est une sorte de croisement entre celle de Kangertech et les têtes de Joyetech permettant d’obtenir un mélange qui fonctionne à merveille. Elles sont plus résistives et plus chaudes tout en conservant les avantages des résistances basses. Une vraie réussite et une marque à suivre de près !

L'Aspire BDC ici monté sur une batterie Innokin iTaste VV

L’Aspire BDC ici monté sur une batterie Innokin iTaste VV

J’ai eu l’occasion de croiser des utilisateurs me rapportant un goût de brulé et autres difficultés avec certains liquides. Pour ma part, je n’ai jamais rencontré ce genre de difficultés au cours de mon utilisation personnelle. Il est évident, au vu de la faible alimentation en liquide de la mèche et des très petits trous de celle-ci, qu’il faut attendre un certain temps avant de mettre en chauffe cette résistance pour que le liquide s’imprègne correctement. Cela risque d’être moins évident avec des liquides trop visqueux. Malgré cela, ce clearomiseur est d’excellente facture.

Mon conseil: A ce prix n’hésitez pas une seconde. C’est clairement le remplaçant des Stardust et à coup sûr celui que je vais désormais conseiller à tout débutant dans la vapote.

En résumé

Points positifs :

  • Qualité de fabrication dans la moyenne
  • Facilement démontable et lavable
  • Excellent rendu et bonne densité de vapeur (double résistance)
  • Design métal, meurtrières et pyrex
  • Contenance de 3ml avec un faible encombrement
  • Prix imbattable

Points négatifs :

  • Embout métallique non interchangeable
  • Gourmand du fait de sa double résistance
  • Prix des résistances de rechange (environ 2€)
  • Position des 2 trous d’aération à la base facilement bouchés par les doigts

Conclusion

Ce clearomiseur ET-S BDC est un excellent produit et Aspire est très clairement une marque à suivre tant la qualité de fabrication de ce matériel inspire la confiance. Bon achat pour tout le monde : avertis ou débutants, gros ou moyens vapoteurs. Probablement un grand concurrent aux eVod BCC et autres Vision Stardust.

Aspire ET-S BDC

8,50 EUR chez la boutique du Petit Vapoteur

Pas de vis eGo / Drip tip métal / Capacité du réservoir : 3 mL / Résistance d’origine : 1.8 Ω / Longueur : 75 mm / Diamètre: 15 mm / Poids : 32 g

Aspire ET-S BDC en images

Name of Reviewed Item: Aspire ET-S BDC Rating Value: 5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2014/01/2.jpg Review Author:Review Date:
  • Franck

    Merci pour cette revue Denis. Voici quelques jours j’ai craqué (encore un achat compulsif, un coup de coeur) pour un clearo de cette marque mais avec une plus grande contenance (5ml) http://www.gotvapes.com/index.php?main_page=product_info&cPath=370&products_id=2306
    j’espère ne pas être déçu, étant un utilisateur de Protank 2 un peu frustré par la petite contenance de ces clearos, car même le “grand” Protank a une petite contenance par rapport à ses dimensions extérieures. J’ai bien envie d’essayer aussi ce modèle dont tu viens de faire la revue, d’autant qu’on peut certainement se le procurer dans un shop français et à des prix compétitifs (ce qui n’est pas encore le cas avec le Nautilus, Gotvapes n’étant pas réputé pour être bien placé à ce niveau, ils sortent juste les nouveautés relativement de bonne heure pour que les compulsifs se jettent dessus -je sais, c’est bête mais c’est une pulsion difficilement contrôlable –

  • Alexis Finn

    Perso lorsque quelqu’un me demande quel matériel je conseille (pour un débutant), je l’oriente systématiquement vers l’Aspire ET-S BDC avec un Vision Spinner, ça permet d’avoir un excellent rendu à un prix plus qu’attractif et come c’est du pyrex protégé de surcroit par du métal, la durée de vie est clairement au rendez-vous.
    En plus c’est assez joli et les résistances de rechange ne coutent pas cher non-plus.

    Ces clearos Aspire sont vraiment la bonne surprise de fin 2013.

    • Franklin

      Oui enfin perso un débutant, je commence aussi par lui demander son budget……..

      Parce que si le budget n’est pas un problème pour lui, alors l’Aspire ETS-BDC est un excellent clearo à vapeur chaude. Mais dont le coût des résistances (dual coil) est doublé par rapport aux normales : elles coûtent quand même 8,90-9,90 euros les 5 !

      En revanche, si le budget EST un soucis, c’est le cas de beaucoup de gens (et qu’on ne me parle pas du coût du tabac, beaucoup de gens fumaient à moindre coût, en achetant leurs clopes à la frontière/étranger ou en fumant des roulées (moi j’en avait pour 30 euros par mois de roulées !!! Comparé à 150 en équivalent paquet !)), alors je recommande un kit EVOD (Evod 1) ! C’est ce qu’il y a de plus fiable et réputé à ce jour. La différence avec le Aspire ? Ici, on est sur de la vapeur tiède et non chaude, et c’est un “simple coil” donc une seule résistance, ce qui a pour avantage de consommer nettement moins de liquide et d’être reconstructible !! Non seulement les résistances ne coûtent “que” 1 euros pièce (4,90 euros les 5, le moins cher !), mais on peut les reconstruire pour un budget de quoi… Allez, 12 euros par an ? Même pas !

      Bref, selon le budget, l’un ou l’autre ! Et attention au Evod 2 qui vient de sortir… Le Evod 2 est l’équivalent exact du Aspire ETS-BDC : clearo “dual coil” (2 résistances) donc vapeur chaude, et prix des résistances doublés par rapport à l’Evod 1 !! A éviter donc si on a un petit budget. Le 1 est super fiable et réputé, à privilégier au début pour ne pas se ruiner 😉

      • Alexis Finn

        +1 pour l’Evod qui reste un ato fiable à un prix raisonnable. De plus effectivement les résistances coutent moins cher et la consommation de liquide seras moindre.

        Si je devais recommencer j’opterai pour un pack EVOD comme starter pack.

        Après lorsque j’ai acheté du matos pour mon frère qui souhaitait essayer, j’ai opté pour le Maxi de JustFog, aussi un excellent clearo a mon sens avec un rendu des saveurs au top.

        Bref moi je conseille l’Aspire car j’en ai entendu que du bien, et franchement si le budget rentre pas en ligne de compte j’aurais tendance a conseiller un VaporZeus.
        Pour moi la différence de prix et de consommation de liquide entre un EVOD et un Aspire est negligeable, mais ça doit bien chiffrer au alentours de ~10€ par mois.

        Enfin tout ça pour dire OUI, +1 pour l’Evod, c’est très bien aussi et moins cher.

  • Rico Fox

    Je ne vois que par ça perso : le Aspire BDC en Vivi Nova ou Davide Glassomizer

    Mais alors le prochain nommé Nautilus à 35€ et ses résistances spécifiques à 3.50€ pièce ?? ça commence à chiffrer pour un clearomiseur même si certainement très efficace

    • Alexis Finn

      C’est clair qu’a ce prix là autant prendre un Reconstructible comme le Kayfun Lite à 75€, certes ça coute plus cher, mais à 3,50 € la résistance contre 20€ pour suffisamment de Kanthal et de Coton pour refaire ses résistance pendant des années l’investissement seras vite rentabilisé.
      Et puis on rentre un peu dans le syndrome Kanger, où l’on sort un nouvel appareil toute las semaines.
      Alors bon après, du moment que ça nous permet d’arrêter de fumer ça seras rentable de toute façon 😉

  • Tony Fiant

    J’ai l’impression que l’on entre dans le phénomène du rasoir. On ne gagne pas ou peu d’argent sur la vente du rasoir mais on marge un maximum sur les lames de rechange. Vu la durée de vie des résistances avec un liquide un peu gras, tout cela commence à chiffrer.

    • Franklin

      Et oui… Les chinois ont compris le business ! On nous sort du “dual coil”, “triple coil”, “quadruple coil”… Comme les rasoirs à quintuple lames… Et le prix qui quintuple au passage lol ! Pareil que l’Evod qui a vu un grand frère sortir : l’Evod 2 avec ses résistances à la con en dual coil qui viennent doubler le prix du consommable !! Sérieux, on n’est pas des pigeons… Moi pas ! Je reste sur mon Evod 1 !

  • Tony Fiant

    Kangertech lance l’aerotank, nouveauté : airflow variable (enfin en fait, resistance de l’air à l’aspiration), dual coil mais les résistances semblent être au format des protank 1 et 2. Bien du Kanger ça. 12 $ en gros donc sûrement 29 € chez nous.
    Content d’être passé au reconstructible sinon obligé d’acheter une vitrine pour ranger tous ses Protank’s 🙂

  • Denis COUGNAUD

    merci messieurs, je suis bien d’accord avec vous, mais je vois pour ma part les reconstructibles comme le bureau d’études et d’innovation des consommables car l’airflow on sait d’ou il vient ….et pour le coup je trouve positif que cette technique devienne accessible au plus grand nombre..

    • Franklin

      Messieurs dames merci !

  • Fañch

    J’ai apprécié ce clearo pendant 2 ou 3 jours, puis j’ai eu des fuites importantes qui noyaient le plot de contact de mes batteries, du coup, je l’ai mis de coté et completement délaissé.

    • mickaelkool

      Bonjour
      ça fait une semaine que je tourne avec et j’ai moi aussi une fuite importante je vais commander d’autre résistance pour voir mais déçus par ce problème dommage car la qualité est un cran au dessus de mon vision vt sur tous point sauf fuite 😉

      • mickaelkool

        suite au changement de la résistance d’origine plus de fuite
        donc pour l’instant cela reste l’ato que je préfère

        • François Mechkour

          J’ai ce problème en ce moment. Je changerais la résistance merci du conseil! 🙂

  • Dieu Pcboost

    Autant rester sur des ato génésis (Aga-S, RSST pour moi) cela revient moins cher et c’est une meilleure vap 😉

    • mickaelkool

      les deux marques que tu site sont spécialisé dans le reconstructible
      donc pas la même clientèle et surtout pas le même gabarit
      il faut comparer se qui est comparable
      perso je le trouve très proche du vision VT en look mais avec un système au niveau de la résistance plus efficace (hit saveur)
      la qualité est une des meilleurs que j’ai avec des matières plus saine en pyrex/métal

    • Franklin

      Ouai enfin tu compares l’incomparable… C’est du reconstructible de gros diamètre… Alors que l’Aspire c’est un clearo de 15mm de diamètre.. Non reconstructible, donc aucun rapport….. Ils feraient le même diamètre, déjà je te dirais ok tu te rapproches tu peux commencer à les comparer… Mais non, ils sont dans 2 catégories différentes. Comme comparer un Protank 2 et un Evod, c’est peut être les même résistances mais on a 2 diamètres différents, à et ça ça compte !! On met pas un RSST sur une égo……………..

  • Thierry Ung

    Je viens de recevoir le mien avec un nouveau eliquide dont j’ai lu quelques mérites (Tobacco One de HOL), on va voir ce que ça donne.

    • Franklin

      Ben alors dis moi, il est bien le tobacco one ?

  • Bonjour ! J’adore ce clearo mais.. comment le nettoyer ? Je l’ai passé à l’eau chaude une première fois pour switcher entre les liquides mais le fait de ne pas pouvoir accéder à l’intérieur du coil m’empêche d’absorber l’eau qui y reste coincée. Résultat, le tirage est moins bon et les saveurs semblent être masquées par l’eau restante sur les résistances.. y a t-il une solution simple ? Merci !

    • Guest

      Très bon produit avec une densité de vapeur impressionnante néanmoins quelques fuites apparentes de temps à autre mais rien de bien méchant. Pour ma part c’est juste une BDC et le drip est interchangeable(le mien est en plastique) je le conseil à n’importe qui. Continuez ces tests bien utiles j’aime ce que vous faites pour les vapoteurs (site propre carré et efficace).

    • François Mechkour

      Pour ma part j’ai eu le même problème! Prend un mouchoir replis le sur lui même pour qu’il soit vraiment fin ensuite passe le dans la résistance. Après ça laisse rassemble le tout, tire dessus sans activer la batterie, et après 5 ou 10 minutes c’est bon. J’espère que je t’aurais aidé

  • François Mechkour

    Très bon produit avec une densité de vapeur impressionnante néanmoins quelques fuites apparentes de temps à autre mais rien de bien méchant. Pour ma part c’est juste une BDC et le drip est interchangeable(le mien est en plastique) je le conseil à n’importe qui. Continuez ces tests bien utiles j’aime ce que vous faites pour les vapoteurs (site propre carré et efficace).

  • Serge Laedermann

    Bonjour à tous, est-ce que ces appréciations s’appliquent aussi à l’Aspire ET BDC dual coil d’une contenance de 2ml ? (nouveau semble-t’il)

  • Donovan

    Il était mon meilleur et unique clearo depuis plusieurs mois,
    mais après avoir acheté 4 nouvelles résistances, qui étaient toutes HS je suis dégoûté…
    (2 étaient cramé et les 2 autres ne fonctionnaient pas)

    Mis à part ces résistance pitoyable, (de mon dernier achat) le clearo en lui même est remarquable.
    Il rivalise en effet avec de biens plus gros que lui.
    Une légère résistance à l’aspiration, une vapeur abondante et une saveur parfaitement restitué.

    pour moi : 19/20

  • vapman

    j’ai essayer ce clairo et d’autres en double coil que j’ai mis de coté a cause de ces resistances

    mal foutue (dry-burn impossible) durée de vie trop courte et 2 fois plus chère que simple coil je préfère largement mes Kanger T2 et pro-tank fiables et economiques que j’utilise depuis 2 ans

  • Jessica Morin

    moi mon aspire bdc a un embout plastique interchangeable… tres pratique