Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Après le rapport britannique sur l’e-cigarette, des réactions françaises toujours attendues

Après le rapport britannique sur l’e-cigarette, des réactions françaises toujours attendues

Depuis la publication du rapport britannique sur la cigarette électronique et malgré l’onde de choc prédite par Jean-Yves Nau sur le front français de la lutte contre le tabac, les réactions politiques françaises se font attendre.

onde-de-choc

Avec la publication du rapport britannique sur la cigarette électronique, Jean-Yves Nau prédit une onde de choc et une rentrée agitée sur le front français de la lutte contre le tabac. Mais pour l’instant, les réactions politiques et institutionnelles françaises se font attendre.

L’annonce du rapport a inondé la toile et la presse s’en est largement fait l’écho. Les médias nationaux, régionaux, généralistes ou spécialisés ont affiché “La cigarette électronique 95% moins nocive que le tabac“. La liste est longue et comprend notamment Reuters, Libération, L’express, Le Figaro, Les Echos, Courrier International, le Journal International de Médecine, Sciences et Avenir, Ouest France, la Dépêche, 20minutes, Metronews, FranceTV, et bien d’autres encore.

Calme avant la tempête ? Pour l’instant, si l’onde de choc a atteint nos côtes, il n’y a  aucune réaction publique. Ni le gouvernement, ni les politiques fers de lance de la lutte contre le tabac, n’ont mentionné ou réagi à ce rapport, pas davantage que les organisations normalement concernées.

Au mois de septembre dernier, alors qu’elle annonçait le Programme National de Réduction du Tabagisme, Marisol Touraine, prenait l’exemple de la Grande Bretagne, pour expliquer que « le tabagisme n’est pas une fatalité, nous pouvons changer les choses ! ». Elle soulignait que le Royaume Uni avait réussi, en 5 ans, à descendre sous la barre des 20% de fumeurs.

Le 14 septembre prochain, le Sénat, interpellé par l’Aiduce et la Fivape, débattra du projet de loi de modernisation de notre système de santé et des mesures consacrées à l’e-cigarette. D’ici là, espérons le, les réactions se seront faites entendre.

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Question de priorité et possible concours de circonstances avec ce qui s’est passé dans le Thalys qui aura occulté l’événement …

  • Veve Ko

    Comment vont réagir nos politiciens ? Ils vont jouer la politique de l’autruche et trouver une parade bidon, quand on sait que big tobacco corromp notre gouvernement à coup de dizaines de millions d’euros et qu’il en est de même pour le parlement Européen, ils vont tout simplement continuer à jouer le jeu du lobby du tabac.

  • Nes

    Moins de 20% de fumeurs sur 5 ans ça correspond à la sortie de la cigarette électronique, les preuves sont là. Si le gouvernement ne répond pas c’est parce que nous sommes dans un pays d’attardés, comme l’écologie, nous sommes en retard à comparé d’autres pays. Tiens donc, l’écologie véritable ne nuirait pas à un certain lobbie de l’énergie. Pourquoi l’état n’a pas répondu? Surement pour mettre au point une stratégie bidon, parce que de trop passer pour des ridicules fait réfléchir. Comment allons nous démonter toute cette bonne volonté anglaise qui nuira à nos taxe tabac. Vu le climat terroriste actuel ils vont surement dire que la e-cig ressemble à un lance roquette et qu’il pourrait renormaliser l’acte de terrorisme. Mais le terrorisme sanitaire que nos élites encouragent devrait être jugé et sévèrement puni comme tout terrorisme d’ailleurs. En espérant que ce commentaire ne donne pas de mauvaise idées à MST car comme elle, la connerie est transmissible.

  • Nes

    Quand je dis pays d’attardés comprenez bien que je parle de la politique, que l’on soit bien d’accord.

    • Titan

      Je ne crois pas que nos politiques soient “attardés” ou exercent une politique “‘d’attardés”. Ils sont, comme l’Etat, et Bercy en particulier, extrêmement “courtermistes” (pardon à la langue française!), et ne voient le lundi QUE les bénéfices qu’ils feront le mardi matin. C’est très exactement ce qu’il se passe pour la clope. Chaque matin, les fumeurs rapportent à l’Etat plus de 38 millions d’euros …
      TOUS les matins, samedis, dimanches et fêtes.
      Et peu importe que ça leur coûte un poumon dans 20 ou 30 ans (c’est le cas de le dire), l’important, c’est qu’ils payent leur obole demain matin.
      La Vape met en danger ce système bien huilé pour 2 raisons: La première, logique, elle fera baisser drastiquement le montant de ces 14 milliards annuels de taxes qui sont les bienvenus quels qu’en soient la destination, et deuxièmement, les fumeurs actuels qui tomberont malades dans 20 ou 30 ans continueront à coûter à la Sécu 3 fois cette somme. On ne pourra espérer une embellie, et dans seulement 20 ou 30 ans, QUE SI ET SEULEMENT SI TOUS les fumeurs actuels passaient à la Vape dès maintenant.

      Imagine … Demain, y’a plus un fumeur en France … On est mardi, mercredi, pfouitt, plus de sous, fini les 38 millions d’euros, jeudi pareil, et ainsi de suite. Dans un an, il manquera dans les caisses 14 milliards, mais il faudra continuer à allonger 45 milliards pour soigner la moitié des fumeurs actuels qui tomberont malades, auxquels il faudra “ajouter” le déficit des 14 milliards manquants non perçus …
      Pour faire extrêmement simple (c’est plus compliqué mais bon), Si TOUS les fumeurs d’aujourd’hui passent à la Vape, ça coûtera chaque année (entre le manque à gagner et les frais de santé) presque 60 milliards à la Sécu pendant minimum 20 ans … Pas facile, hein?

      Une chose est sûre, quelle que soit leur couleur politique, nos élus sont tout ce que tu veux sauf attardés. Et ils ont plus que jamais besoin des fumeurs et des taxes qui vont avec.

  • Nes

    Merci Titan mais je savais que toute cette mascarade est purement financière et que seule les profit au jour le jour compte. Comme pour l’écologie, il faut faire un max de profit avec les énergies fossiles alors que ça fait des décennies que l’on devrait être au top énergétiquement parlant. De toute façon ils s’en foutent car ce sont les générations futures qui ramasseront. Revenons au tabac, dans une trentaine d’année ils pourront(enfin ils seront tous mort), l’état pourra avoir retour sur bénéfice en mortalité décroissante. A que suis je bête, nous sommes leur dernière préoccupation. Mais moi, j’ai une idée, une prime d’incompétence reversé dans les caisse de l’état au bénéfice de la trésorerie publique. En sommes, pas de résultat=tous les salaires versés remboursé. Et même si c’est pas le tabac ça sera la pollution car aujourd’hui je ne comprend pas comment le super soit plus cher que le diesel, les tarifs devraient s’inverser. Moi je pense quand même qu’ils sont attardés car ils ne voit pas le futur lointain mais le futur de l’heure suivante. D’un côté ils veulent faire du profit et de l’autre perdent de l’argent en touchant des salaire, des avantage injustifié et perdent des milliards inutilement dans des projet inachevé ou pour l’histoire de la vente de navire militaire avec la Russie. Et après c’est nous qui payons toutes leurs conneries. Des compte devraient être rendu et des tête tomber pour le bien de la France et des français.
    Un bon moyen de récupérer de l’argent est une plainte des états contre les cigarettiers et les dépouiller jusqu’à la moelle. ça ne serait pas énorme mais c’est déjà cela. Eux ne se gênent pas pour déposer des plaintes abusives soit disant pour violation de l’image de la marque. Je trouve illogique que le droit intellectuel serve à détruire des vie. Tous adulte et irresponsable devant la forte accoutumance du tabac. Les drogués ne l’admettront jamais qu’ils sont accros et préfèrent dire qu’ils sont responsable, c’est plutôt la con fédérations qui dit ça et endoctrine les petits moutons de fumeurs.