Anne Borgne et Brice Lepoutre clarifient des idées reçues sur l’e-cigarette

Anne Borgne pour le Réseau de prévention des addictions et Brice Lepoutre président de l’Aiduce ont donné hier une conférence sur la cigarette électronique. Ils se sont employés à dénoncer les idées reçues sur le vaporisateur.

“L’occasion de rétablir certaines vérités”

lepoutre-borgne

Une conférence sur la cigarette électronique organisée dans le cadre de la journée mondiale sans tabac

La conférence “La cigarette électronique : une révolution en marche” était organisée ce mardi au centre hospitalier de Cornouailles, dans le Finistère. Ce sont Anne le Borgne, praticienne addictologue et Brice Lepoutre, président de l’AIDUCE qui se sont chargés d’animer cette manifestation. C’était l’occasion pour eux de balayer les idées reçues sur le vaporisateur, de rétablir la part de vérité et de mensonges et d’échanger avec le public sur les effets de la cigarette électronique.

Anne Le Borgne, présidente du Respadd (Réseau de prévention des addictions) a expliqué que l’hôpital prenait une nouvelle dimension dans une optique de réduction des risques. Celui-ci doit développer les “ressources à toutes les étapes de la prises en charge”, de la prévention jusqu’à l’accompagnement médico-social. Brice Lepoutre, quant à lui, a dénoncé la désinformation qui sévit autour de ce dispositif de réduction des risques. Il s’insurge que des fumeurs puissent penser “qu’il est aussi dangereux de vapoter que de fumer”, rappelant les désormais célèbres propos du pneumologue Bertrand Dautzenberg
“un an de vapotage est moins dangereux qu’un jour de tabac”

Review Author:Review Date: