Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Alfaliquid se lance dans la fabrication de cigarettes électroniques

Alfaliquid se lance dans la fabrication de cigarettes électroniques

Le premier fabricant historique de e-liquide dans l’hexagone va concevoir en France son propre vaporisateur personnel.

10 millions d’euros d’investissement

La société Gaïatrend, à l’origine de la production quotidienne de 250 000 flacons de la marque Alfaliquid, a décidé de réaliser un investissement important de 10 millions d’euros pour l’acquisition d’un bâtiment de 10.000 m² à Henriville en Lorraine, où elle y fabriquera ses propres cigarettes électroniques.

La marque Alfaliquid ici au salon Ecig Show de Paris.

La marque Alfaliquid ici au salon Ecig Show de Paris.

L’usine de Gaïatrend sera opérationnelle l’an prochain, et elle devrait donner plus de visibilité encore à la firme familiale dirigée par Didier Martzel. Même si les taux de croissance du secteur en général tendent à s’aplanir, sa société se porte on ne peut mieux, son chiffre d’affaire prévisionnel serait estimé pour cette année à 45 millions d’euros.

Gaïatrend se déclare être désormais “proche de l’environnement” pour la fabrication de ses e-liquides et mise beaucoup sur les talents créatifs du fils de Didier Martzel, Xavier Martzel, pour l’élaboration de nouvelles recettes. Alafliquid s’est notamment fait connaître avec des saveurs portant des noms de villes internationales auxquelles précédaient les très célèbres liquides FR4  ou Gold.

Nadège Anton, la directrice marketing et communication de la société, nous a confirmé que ce projet de cigarette électronique 100% française était très concret et promettait de souffler un vent de nouveauté sur le marché du vaporisateur français. Initialement basée sur une idée brevetée en 2006, cette ecig “intelligente” devrait voir le jour au premier trimestre 2015. On attend cela avec impatience.

Review Author:Review Date:
  • Raou

    Ecig intelligente ? Aurons-nous à faire à une smokio améliorée ?

  • Tony Fiant

    Exçellente nouvelle et initiative française.
    Par contre, qu’il ne nous pondent pas une énième ego like.
    Intelligente ? connectée Bluetooth avec un smartphone ? pas sur car l’idée date de 2006..