Adopter l’ecig et éviter des millions de décès ? Est-ce plausible ?

« Le passage à la cigarette électronique pourrait sauver des millions de vies » affirme Robert West, directeur des études sur le tabac au centre de recherches sur le cancer (Cancer Research UK).

Sommet de l’e-cigarette à Londres le 12 novembre 2013

Ecig Summit : le grand rendez-vous scientifique de la cigarette électronique cette année

E-cigarette Summit : le grand rendez-vous scientifique de la cigarette électronique cette année

Au cours des conférences au sommet du mardi 12 novembre, l’ensemble des éminences grises et spécialistes internationaux du sujet – médecins, chercheurs, spécialistes politiques de santé publique et industriels – se sont exprimés.

La démonstration est simple et non simpliste. Elle tient du bon sens.

Un tiers des fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac, passent par la cigarette électronique. Deborah Arnott, directrice générale du groupe de pression anti-tabac, confirme ces propos et affirme de son côté que l’ecig semble être « en premier lieu un moyen d’arrêter de fumer ».

Malgré les attaques répétées des détracteurs de la cigarette électronique, le docteur Jacques Le Houezec spécialiste français des questions de santé publique et de la dépendance au tabac, rappelle, tout comme Deborah Arnott, que la cigarette électronique est beaucoup moins nocive que la cigarette traditionnelle : « Elle contient entre 9 et 450 fois moins de produits nocifs. »

Mme Arnott rappelle aussi les dangers, déjà en marche, du rachat des entreprises d’ecig par les industriels du tabac qui voient leur marché décroître alors que celui de la cigarette électronique augmente.

Enfin, et pour rassurer les consommateurs qui se demandent comment le gouvernement français va compenser son manque à gagner si le marché du tabac dégringole, le calcul est simple : les dépenses de santé publique générées par les maladies liées au tabac sont 4 fois supérieures à celles des recettes générées par les taxes sur le tabac. CQFD.

Sauver des vies, se maintenir en bonne santé, avoir le choix … ça n’a pas de prix. Certains penseront que c’est le discours que devraient tenir nos politiques.


Plus d’information sur le sommet de l’e-cigarette sur http://e-cigarette-summit.com/ avec notamment quelques présentations des intervenants dont celle de Jacques Le Houezechttp://e-cigarette-summit.com/presentations/


Dépêche AFP via Orange.fr : http://actu.orange.fr/une/la-cigarette-electronique-pourrait-sauver-des-millions-de-vies-afp-s_2665022.html

Review Author:Review Date:
  • Eric Sechaud

    J’ai peur que les dépenses de santé ne se réduisent pas aussi rapidement que les recettes du tabac. Les vieux fumeurs vont très probablement continuer à mal vieillir…
    Et puis est ce vraiment suffisant comme argument pour ne pas tenter une taxation de l’e-cig ?…..

  • Tony Fiant

    Il est clair que les établissements médicaux qui pourraient être impactés par une baisse de fréquentation dans le futur ne baisseront pas pour autant la voilure. Il est bien connu que tout établissement, public ou privé, fait en sorte que son coût de fonctionnement ne baisse pas afin que son budget pour l’année suivante ne soit pas revu justement à la baisse. Pas très moral mais c’est ainsi et c’est également une des explications à nos problèmes de dépense de santé.
    L’exemple type : plus de lits disponibles : monsieur, vous sortez demain, il y a encore de la place : monsieur, il est plus prudent de rester encore 3 jours (il me semble d’ailleurs que c’était dans un sketch très pertinent des Inconnus ?)

  • mighty yo

    je suis pèrsuadé que la cigarette électronique sauvera des millions de personnes dans les décénnies a venir,aujourd’hui on sait déja qu’elle est au minimum 200 fois moins nocive que le tabac,ce qui manquent aux sceptiques ce sont les resultats a long terme concernant ça nocivité objective,j’entend souvent des conneries du style “bah moi je prefere rester a la clope au moins j’en connait les éffets”, ridicule….

  • mighty yo

    rappelons qui si rien n’est fait pour endiguer le tabac et réduire l’influence des industrielles sur les masses (comme en indonnésie par exemple) le tabac causera plus de 1milliard de morts avant la fin du 21eme siecle!!! le plus grand sérial killer de tout les temps c’est la cigarette,un fumeur sur deux mourra prématurement des causes du tabac avec dans bien des cas des morts très douloureuses,qui peuvent durer des années, vous vous imaginez vous avec le cancer,une ablation du poumon,un trou dans la gorge et besoin d’oxygene en permanence?? depuis que j’ai démarrer la vapote je me rend de plus en plus compte de la dangerosité des clopes,j’étais vraiment très con.lorsque l’on fume nos premières clopes a l’adolescence on le fait surtout pour ètre “cool” ou “branché” ou pour vouloir montrer notre indépendance d’ésprit…en fait on joue en plein le jeux des industrielles,ce sont eux qui ont cherché a nous le faire croire,par exemple sylvester stalone a touché 500000$ de Philippe Morris pour qu’il fume dans 5 de ses films,brad pitt aussi et la liste est si longue de gens célèbres qui ont touchés des enveloppes pour mètre en avant la cigarette dans leurs oeuvres, qu’ elle ne tiendrai pas dans un bouquin…la e-cig est une bombe qui leurs pètent a la gueule!
    tomber de nul part, si ont lui en donne les moyens (et aussi si on supprime le pouvoir du lobbying du tabac) a elle seule elle pourrait sauver des dizaines de millions de gens,une fois qu’elle sera enfin reconnu par les masses occidentales comme un “miracle” de la réduction des risques peut ètre que le tiers monde si mettra petit a petit (un kit ego est largement a la porté financière de tous les fumeurs mème pauvre) peut ètre que son inventeur recevra le nobel pour service rendu a l’humanité……mais pour que cette vision utopique devienne réalité encore faudrait il que nos élus montre la voie …