14 États américains visent des taxes sur la cigarette électronique

Les projets de loi visant à taxer l'e-cigarette se multiplient aux États-Unis.

Les projets de loi visant à taxer l’e-cigarette se multiplient aux États-Unis.

Les cigarettes électroniques pourraient être taxées dans plusieurs états américains en 2015. Tom Briant, le directeur du National Association of Tobacco Outlets a en effet indiqué que 14 états (sur 50 au total), dont l’Ohio, le Nevada et le Kentucky, présentent des propositions de loi visant à taxer le dispositif.

Il y en a par exemple quatre qui projettent de taxer les e-liquides et huit qui envisagent d’appliquer la même fiscalité que celle qui est en vigueur pour les “autres produits du tabac” aux Etats-Unis. Deux autres états aimeraient quant à eux que soit instaurée sur la cigarette électronique la même taxe qui est appliquée sur les cigarettes classiques.

A ce jour, seulement deux états américains ont déjà taxé les vaporisateurs. Il s’agit du Minnesota et de la Caroline du Nord. Dans le Minnesota, ce système a quasiment doublé le prix à la vente des produits de la vape. Près d’une vingtaine d’états envisagent également d’augmenter les taxes sur les cigarettes cette année, à l’image de la Pennsylvanie et de l’Oklahoma. Mais rien ne garantit que les lois soient adoptées.

Ce type de projets politiques avait été critiqué par Patrick Gleason, le directeur des Affaires d’état au sein de l’Americans for Tax Reform (ATR), qui rappelait dans un article sur le journal Forbes que de trop fortes taxes pourraient décourager les fumeurs d’opter pour cette méthode de réduction des risques. L’intérêt financier, ajouté aux bénéfices pour la santé, faisant partie des motivations principales des nouveaux vapoteurs.

Tom Briant continue d’expliquer de son côté que l’augmentation des prix pourrait désormais être contre-productive et diminuer les revenus générés par les ventes de tabac. D’autre part, l’économie américaine va beaucoup mieux qu’il y a quelques années, les Etats sont moins en déficit et n’ont plus forcément besoin de cette manne financière… Même si l’approche radicale de certains États comme la Californie pourrait néanmoins susciter des interrogations.

Review Author:Review Date: